Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Célébration de l'Assomption de la Vierge Marie au Sanctuaire Mont Sion Gikungu

Nous sommes à 9h20, les pèlerins ont déjà pris place dans l'église de la Sainte Trinité. Elle est remplie à claquer, dans les gradins aussi. Il y a tant de monde que trouver même où poser le pied serait difficile. Toute la cours intérieure du Sanctuaire est bien pleine de gens. On estime à plus de 10 mille pèlerins passé la nuit en veillée et qui attendent encore la grande célébration de l'Assomption au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu. D'autres arrivent encore. Signalons que la plus part de ces pèlerins sont des apôtres de la vierge Pèlerine venus de partout dans le pays et dans la sous région. Monseigneur l'Archevêque de Bujumbura est déjà arrivé pour présider les cérémonies. La Messe commence dans un instant.

A 9h30, la procession commence. Devant se trouve la croix suivie de 8 fillettes, bougies à la main, symbole du 8e anniversaire du couronnement. Vient ensuite l'image de la Vierge Marie portée par quatre hommes suivis des femmes apôtres de la Vierge Pèlerine, puis les Biyerekeramana, les abatambiramana, la Chorale Saint Martin - la Chorale Saint Nicolas de Flue étant dans sa place. Vient ensuite les servants de Messe, les séminaristes et novices de la Communauté des Pères de Schoenstatt et enfin, les prêtres et l'Archevêque de Bujumbura, Mgr Evariste Ngoyagoye.

Dans son mot d'accueil, le Père Félicien Nimbona, Recteur du Sanctuaire a souhaité la bienvenue à tous les pèlerins venus de différents coins et recoins du pays et de la sous-région pour célébrer la solennité de l'Assomption. Il a aussi remercié l'Archevêque de Bujumbura pour bien être venu célébrer avec son peuple cette solennité alors qu'il devait être au Sanctuaire de Mugera avec les autres évêques du Burundi. Il a rappelé la prière de neuf jours qui a été massivement suivie par les pèlerins du Sanctuaire. Il a informé que cette prière a été clôturée par une Messe la veille de cette grande célébration avec une foule nombreuse, au cours de laquelle la Vierge Marie a été encore une fois couronnée comme Reine de la Paix et la réconciliation. Il a souligné que le Burundi a encore besoin de la paix et d'être réconciliés. Il a enfin souhaité la bienvenue aux apôtres de la vierge Pèlerine qui se distinguent par les image de la Vierge Pèlerine.

Introduisant la célébration, l'Archevêque de Bujumbura a remercié les Prêtres de la Communauté des Pères de Schoenstatt de Mont Sion Gikungu qui l'ont invité à cette célébration et qui n'ont rien ménagé pour sa préparation pour une célébration en apparat. Il a invité tous les pèlerins à joindre leurs cours pour cette célébration exceptionnelle.

Dans son homélie, Mgr Evariste Ngoyagoye a souligné que parmi plus de 600 confessions religieuses agréées au Burundi, seule l'Eglise Catholique célèbre cette solennité de l'Assomption, une raison de rendre grâce au Seigneur qui nous a donné une Mère, la Vierge Marie. L'Assomption de la Vierge Marie est une preuve que nous aussi nous avons ce privilège de rejoindre Dieu notre Père car Elle intercède pour nous. L'Eglise, après avoir très bien fait des enquêtes et études, a proclamé que la Vierge Marie a été portée au Ciel, corps et âme, a souligné l'Archevêque de Bujumbura.

C'est une occasion aussi de remémorer la consécration de notre pays à la Vierge Marie, en 1961 par les évêques du Burundi à Mugera, avec les leaders politique d'alors, priant pour la paix au Burundi, a rappelé Mgr Ngoyagoye. Soulignant le rôle de la Vierge Marie dans la vie de l'Eglise, l'Archevêque a souligné multiples communautés des Sœurs qui ont prient la Vierge Marie pour modèle, les Mouvement d'Action Catholique, mais aussi et surtout différentes paroisses. Il a invité les pèlerins présents à se joindre à un groupe de fideles qui est à Mugera priant pour la paix au Burundi afin que leur prière parvienne au Dieu Père, a-t-il conclu.

Offertoire

Au moment de l'offertoire, des symboles ont été présentés. Ont été offerts, le tambour, symbole de royauté. Il symbolise le couronnement de la Vierge Marie comme Reine de la Paix et la Réconciliation dans notre pays le Burundi; une famille - parents et enfants. Le père a une Bible, la mère le chapelet - pour justifier que la famille doit être caractérisée par la prière et la parole de Dieu - et les enfants des cadeaux à la Vierge Marie. Nous voulons offrir les familles à la Vierge Marie afin qu'elle soit leur reine. Vient ensuite un crucifix, une calice et la patène, symbole de le réconciliation entre Dieu et son peuple à travers le Sang du Christ Jésus. Puisse chacun examiner sa relation avec Dieu au moment où le Christ Jésus s'offre sur l'autel pour notre salut. Et les apôtres de la Vierge Pèlerine ont apporter des offrandes à la Vierge Marie, enfin les oblats.

 Communion

Action de grâce

Procession

Bénédiction au Sanctuaire

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article