Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Mon corps n'est pas pour la fornication; il est pour le Seigneur!

Ce jeudi 6 juillet 2017, l'Eglise Catholique a commémoré la Sainte Maria Goretti, Martyr de la pureté. C'était une occasion pour la Chorale Sainte Maria Goretti du Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, de célébrer l'anniversaire, une chorale dite des enfants. Elle a en effet commencé avec de très petits enfants de l'école primaire, mais aujourd'hui, les aînés ont déjà terminé les humanités générales et s'apprêtent à embrasser l'université. Ils ont grandi, un miracle à acclamer, a invité le Père Herménégilde Coyitungiye qui a présidé la Messe en cette circonstance, c'était dans le Sanctuaire à partir de 17heures.

Dans son homélie qu'il a faite dans l'entrée du Sanctuaire pour mieux entretenir les membres de la Chorale assis dans la tente, le Père Herménégilde Coyitungiye a commencé par demander à l'assemblée de l'aider à rendre grâce à Dieu qui lui a offert encore une fois l'occasion de célébrer cette fête avec la Chorale Sainte Maria Goretti, alors qu'il devrait être avec ses confrères en retraite. Il aurait lui aussi du partir avec eux mais, voilà! Il a aussi félicité la chorale en fête.

Le Père Coyitungiye a alors invité la chorale a réviser le mot d'ordre qu'ils étaient fixé lors de la célébration de l'anniversaire, l'an précédent, pour voir où ils en sont. Lisant la joie qui planait sur les visages de ces enfants en fête, le Père Coyitungiye les a félicités révélant que l'ambiance semble animée par Sainte Maria Goretti qui doit être descendu parmi eux. Il a alors rappelé l'homélie de l'an dernier qui était centrée sur la miséricorde et le pardon qui ont caractérisé Sainte Maria Goretti envers son assassin Alexandre, qui est aujourd'hui avec elle dans le paradis, comme elle le lui avait souhaité. Juste pour introduire le sujet du jour: notre corps, temple du Saint Esprit.

Pour la célébration de cette année 2017 donc, le Père Herménégilde a invité les jeunes choristes et l'assemblée présente à méditer sur les paroles de Saint Paul dans son épitre aux Corinthiens (Co 6, 12 - 20):"Le corps n'est pas pour la fornication; il est pour le Seigneur". Et Sainte Maria Goretti de dire: "Fuyez la débauche", quand Marie au Sanctuaire nous avertit: "Attention au diable".

Le diable, a insisté le Père Coyitungiye, c'est cet esprit qui a envahi Alexandre, lui poussant à assassiner Maria Goretti. Il a alors invité les jeunes filles, en se maquillant et se mirant, à toujours se souvenir que leur corps n'est pas fait pour la débauche, et remercier Dieu qui le leur a donné. De même pour les garçons. Si donc ton corps est pour le Seigneur, c'est une occasion de le consacrer tout au Seigneur qui a créé tous nos membres et notre cœur, a exhorté le Père Coyitungiye.

Evoquant l'avancée technologique dans la communication, avec l'utilisation des whatsapp, le Père Coyitungiye a découragé les jeunes qui s'envoient des vidéos qui ne font que détruire leurs corps. Mais quand le Seigneur appelle, point de réponse. "Ce que nous devrions savoir aujourd'hui, c'est que toute cette technologie est l'œuvre du Seigneur. Nous devrions donc chercher la ligne du Seigneur et nous y connecter afin qu'il nous parle", a souligné le Père Herménégilde Coyitungiye. Il a enfin fait savoir que ces paroles ne concernent pas seulement ces jeunes de la Chorale Sainte Maria Goretti, mais qu'elles s'adressent à tout le monde.

En concluant, le Père Herménégilde Coyitungiye a invité tout un chacun à se laisser éduquer par la Vierge Marie, comme Sainte Maria Goretti, afin que leur comportements glorifient le Seigneur. Signalons qu'à la fin de la célébration, juste après le chant d'action de grâce, le Père Herménégilde Coyitungiye a offert un cadeau très précieux à la chorale, et ce n'est pas pour la première fois, il l'avait fait aussi lors de la célébration de cet anniversaire l'an précédent. Je vous invite à le découvrir à travers cette vidéo en bas.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article