Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Exulte de toutes tes forces, fille de Sion! Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem!

C'est sur ces paroles du Prophète Zacharie que le Recteur du Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu a ouvert la célébration eucharistique de ce dimanche 09 juillet 2017, lors de la deuxième Messe de 9h30 dont il a assuré la présidence. Le Père Félicien Nimbora a en effet invité les pèlerins à exulter de joie pour le don exceptionnel de 2 diacres, 5 acolytes et un lecteur que la Communauté des Pères de Schoenstatt a reçu lors des cérémonies d'ordination sacerdotales qui ont eu lieu dans la Paroisse de Kiganda, Archidiocèse de Bujumbura, la veille, le 8 juillet 2017. Il a précisé que l'Eglise éprouve de la joie en accueillant les ministres au service du Seigneur. Il a profité de cette occasion en appelant les fidèles à prier pour ces jeunes vocations pour leur aboutissement, mais aussi à prier pour les prêtres car, a-t-il souligné, un prêtre saint sanctifie beaucoup de fidèles, mais un prêtre qui défaille fait perdre aussi beaucoup de fidèles, d'où il faut prier pour que l'Eglise ait de saints prêtres.

Dans son homélie, le tout nouveau diacre, Léonce Ntakirutimana a commencé par implorer l'Esprit Saint avec les fidèles. Il a alors essayé de décrire la joie qui caractérisait jadis quelqu'un qui recevait un don envers son donateur. Il asseyait en effet d'interpréter le Psaume 145 (144) où le psalmiste chante les qualités et les prouesses de Dieu.

"Jésus est notre sauveur. Il nous le certifie lui-même à travers l'Evangile, souligne Diacre Léonce. Il est aussi maitre de la joie, comme le proclame le Prophète Zacharie", a-t-il souligné. Le Messie dont parle le Prophète Zacharie ne vient pas comme les autres rois de la terre, son caractère est l'humilité. Il fera asseoir la paix dans le pays. Et l'Evangéliste Matthieu montre bien que ce Messie est bel et bien Jésus, quand il fut accueilli triomphalement à Jérusalem, a souligné Diacre Léonce. Jésus a cependant manifesté sa royauté sur la croix pour la libération du peuple de Dieu, pour la libération de tout l'être humain, a-t-il poursuivi.

L'Evangile d'aujourd'hui est une Bonne Nouvelle de la joie, a émis Diacre Léonce. Le mal, la persécution, la maltraitance,... n'ont pas le dernier mot, a-t-il souligné. Cette parole d'espérance est la notre aujourd'hui, a-t-il rassuré. Elle est aussi adressée à toute personne qui souffre, qui est maltraitée, qui est persécutée, qui fléchit sous le poids de ses péchés, ...a-t-il souligné. Jésus nous dit: " Déposez vos fardeaux sur moi". Mais quel est ce fardeau, a interrogé Diacre Léonce. Ce sont nos maladies, nos péchés, le mauvais voisinage, ...Et d'ajouter: " Nous ne sommes pas créés pour porter toujours ce fardeau de maladies, de péchés, de mauvais voisinage, Jésus nous invite à accepter de le déposer sur lui et d'accepter de porter son joug qui est facile à porter, et son fardeau qui est très léger", a insisté Diacre Léonce. "Jésus veut nous montrer que notre joug est trop lourd pour que le porter seules et il nous invite à porter le sien, accepter de vivre avec lui, marcher avec lui et le servir afin qu'il nous fasse connaitre le Dieu Père.

Avant de clore son homélie, Diacre Léonce a fait savoir que Jésus était au milieu de nous  dans cette célébration eucharistique. Il a alors invité les fidèles présents à offrir à Jésus leurs fardeaux, leurs voisins, le pays, et lui demander la force de les porter, avec l'intercession de la Vierge Marie.

Signalons que cette ordination diaconale de Léonce Ntakirutimana et Christophe Rugamika intervient trois mois après l'ordination sacerdotale de Père Longin Ntiranyibagira et Père Jean Marie Isaac Bisimwa. Toujours un du Burundi et un autre du Congo: le Père Longin du Burundi et le Père Jean Marie du Congo; Diacre Léonce du Burundi et Christophe du Congo, et espérons que nous gagnerons 4 prêtres au cours de cette année 2017, si Dieu le veut!

Diomède Mujojoma.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article