Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Nouvelle Pentecôte 2017

Enfin le jour arrive, le jour tant attendu. C'est la Nouvelle Pentecôte, la Pentecôte du temps des Apôtres. L'Eglise Catholique a passé 9 jours au Cénacle avec la Vierge Marie dans l'attente du Paraclet promis par le Christ le jour de son ascension vers le Ciel. La Messe en la solennité de Pentecôte a débuté à 9heures 30 au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, présidée par l'Abbé Lambert Chrisostome Nishimagizwe. Dans son mot d'introduction, il a invité les pèlerins à rester au Cénacle avec la Vierge Marie dans l'attente de la descente du Saint Esprit que l'on attend depuis 9 jours de préparation, une Nouvelle Pentecôte. Il a souhaité la Nouvelle Pentecôte à tout un chacun, et surtout aux membres du Renouveau Charismatique Catholique qui est en jubilé de joie pour l'anniversaire de 50 ans. Signalons que la célébration a commencé par une prière de louange qui a été animée par les membres du groupe de prière du RCC Mont Sion Gikungu. Deux chorales se partagent l'animation de Messe: le Chorale Saint Nicolas de Flue et la Chorale Sancta Maria.

Les lectures du jours ont toutes convergé sur la manifestation du Saint Esprit. Dans la première lecture, le Saint Esprit descend en forme de langue de feu tandis que la deuxième lecture parle de l'unité dans le Saint Esprit bien qu'il y ait diversité de dons, le Saint Esprit qui les donne étant le même. L'Evangile selon Saint Jean, présente Jésus apparaissant aux disciples, leur souhaitant la paix et leur soufflant en leur souhaitant de recevoir le Saint Esprit. Il leur donne aussi le droit de remettre les péchés.

Homélie

Dans son homélie, l'Abbé Lambert a fait savoir que nous ce n'est pas un fait du passé que nous célébrons, mais plutôt la Nouvelle Pentecôte qui s'opère même aujourd'hui sur nous. Il a focalisé sur les différents enseignements reçu durant la neuvaine, il a présenté les différents symboles du Saint Esprit: le feu, la main, la colombe ou le vent. Il a donné la signification du mot Pentecôte:50 jours. Auparavant, on célébrait les prémices, glorifiant le Seigneur pour toute la création. Il a alors invité les pèlerins à rendre toujours grâce au Seigneur pour les grâces dont il nous comble, pour le beau pays. Pentecôte était aussi la célébration de 50 jours de la réception de la loi de Dieu sur les tables de pierres données à Moïse, chez les Israelites. Cette alliance avec Dieu ne concerne pas seulement les Israelites mais pour nous tous, d'ailleurs parmi les multitudes de fidèles que nous avons entendu dans la première lecture, chacun entendant le merveilles de Dieu chantées par les Apôtres, la langue du Kirundi était aussi représentée.

Le Saint Esprit vient à tout le monde. Chacun le reçoit, grand ou petit, riche ou pauvre, présent ou absent. Cela étant, parce que chaque personne est créé à l'image de Dieu. Si les hommes considéraient cette dignité que chaque personne a, ils s'aimeraient et seraient complémentaires comme membres d'un seul corps, a souligné l'Abbé Lambert. L'enseignement de Saint Paul met toutes les personnes dans une même famille, les juifs, les païens, les esclaves ou même les étrangers, tous entendent les merveilles de Dieu. Nous sommes tous égaux devant Dieu. Ces catégories que l'Apôtre Paul énumère représentent toutes les catégories de la terre. Dans Jésus Christ, nous avons tous reçu le même Esprit Saint. Point donc de divisions ethniques, partisanes, raciales ou religieuses. L'Apôtre Paul nous montre que l'Eglise du Christ a la lourde responsabilité d'unir les fideles sans distinction aucune. Le Fils de l'homme est venu pour servir et non pour être servi.

Nous sommes différents. Mais que ces différences ne soient pas une limite pour nous, mais plutôt une richesse qui nous aide à dépasser nos divergences. Pentecôte est donc une occasion de vivre en communion avec l'autre. Puisse le vent de l'Esprit Saint nous arriver et qu'il enlève dans nos cœurs tout mal, toute rancune pour autrui. Qu'il enlève de nous l'homme ancien et mette en nous l'homme nouveau. Qu'il nous apporte la paix, celle que le Christ a souhaité à ses apôtres, a souhaité l'Abbé Lambert aux milliers de pèlerins. Il a terminé son homélie souhaitant à tous de recevoir le Saint Esprit, la Nouvelle Pentecôte pour tous.

Offertoire et symboles

Au moment de l'offertoire, pour manifester la joie de Pentecôte et surtout la joie des 50 ans du Renouveau Charismatique Catholique, des symboles ont été présentés à l'autel. Une bougie avec une marque 50 a été offerte pour signifier les 50 ans de jubilation du RCC au niveau mondial; un feu, symbole de à travers lequel le Saint Esprit descendit sur les Apôtres. Des fruits variés ont été aussi offerts, des fruits du labeur de l'homme. Les femmes et les hommes qui ont présenté ces offrandes les ont apportés dansant au rythme du chant de la Chorale Sancta Maria. A suivi la présentation des oblats à l'autel pour le saint office.

Comme il est dans l'habitude au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu le jour de Pentecôte, et cela est aussi recensé dans certaines autres paroisses, pendant le chant d'action de grâce, les pèlerins ont reçu les dons du Saint Esprit. Il s'agit d'un morceau de papier sur lequel est inscrit un don et son fruit. Rappelons que ces dons avaient aussi été octroyés aux pèlerins qui étaient dans la Messe de clôture de la neuvaine. Chacun reçoit le don il a besoin, et le Saint Esprit ne se trompe jamais. Il connait ce dont chacun de nous a besoin pour grandir dans l'amour de Dieu. Les dons sont au nombre de sept (7), mais les fruits sont diversifiés.

La célébration eucharistique a été clôturée à 12h12 par une bénédiction spéciale Pentecôte. Le célébrant principal a bien souligné que le temps pascal se termine avec cette solennité de Pentecôte. Depuis ce lundi 5 juin 2017, l'Eglise entre dans le temps liturgique du Temps ordinaire qui se clôturera avec la solennité du Christ Roi de l'Univers. Rappelons qu'au sortir de la célébration, les pèlerins qui ont été avec la Vierge Marie au Cénacle se sont rencontrés au Bar Porta Sion pour partager la joie de Pentecôte au tour d'un verre. Signalons aussi que ce verre de partage est issu des contributions de chacun des participants, chacun ayant donné ce qu'il a, imitant les premiers chrétiens.

Diomède Mujojoma

Offertoire et symboles

Au moment de l'offertoire, pour manifester la joie de Pentecôte et surtout la joie des 50 ans du Renouveau Charismatique Catholique, des symboles ont été présentés à l'autel. Une bougie avec une marque 50 a été offerte pour signifier les 50 ans de jubilation du RCC au niveau mondial; un feu, symbole de à travers lequel le Saint Esprit descendit sur les Apôtres. Des fruits variés ont été aussi offerts, des fruits du labeur de l'homme. Les femmes et les hommes qui ont présenté ces offrandes les ont apportés dansant au rythme du chant de la Chorale Sancta Maria. A suivi la présentation des oblats à l'autel pour le saint office.

Comme il est dans l'habitude au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu le jour de Pentecôte, et cela est aussi recensé dans certaines autres paroisses, pendant le chant d'action de grâce, les pèlerins ont reçu les dons du Saint Esprit. Il s'agit d'un morceau de papier sur lequel est inscrit un don et son fruit. Rappelons que ces dons avaient aussi été octroyés aux pèlerins qui étaient dans la Messe de clôture de la neuvaine. Chacun reçoit le don il a besoin, et le Saint Esprit ne se trompe jamais. Il connait ce dont chacun de nous a besoin pour grandir dans l'amour de Dieu. Les dons sont au nombre de sept (7), mais les fruits sont diversifiés.

La célébration eucharistique a été clôturée à 12h12 par une bénédiction spéciale Pentecôte. Le célébrant principal a bien souligné que le temps pascal se termine avec cette solennité de Pentecôte. Depuis ce lundi 5 juin 2017, l'Eglise entre dans le temps liturgique du Temps ordinaire qui se clôturera avec la solennité du Christ Roi de l'Univers. Rappelons qu'au sortir de la célébration, les pèlerins qui ont été avec la Vierge Marie au Cénacle se sont rencontrés au Bar Porta Sion pour partager la joie de Pentecôte au tour d'un verre. Signalons aussi que ce verre de partage est issu des contributions de chacun des participants, chacun ayant donné ce qu'il a, imitant les premiers chrétiens.

Diomède Mujojoma

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article