Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

La grâce de la fécondité apostolique

Pèlerinage des MAC

Enfin, la Vierge Marie gratifie à ses enfants qui viennent dans son sanctuaire de la grâce de la fécondité apostolique. Les deux grâces précédentes - la grâce de se sentir chez-soi ou de l'enracinement spirituel et la grâce de la transformation intérieure - atteignent leur point culminant dans le troisième : Ce n’est que lorsque l’on est complètement enraciné dans le sanctuaire et transformé de l’intérieur qu’on peut être utilisé par la Sainte Vierge Marie comme instrument et qu’on peut porter des fruits en abondance. Cette grâce évoque également le zèle dans l’apostolat et nous inspire l’amour et le service de Dieu et du prochain dans toutes nos actions[1]. Chaque pèlerin revient du sanctuaire avec quelque chose en guise de souvenir pour lui et pour les autres. Toutefois, le grand souvenir qu’il puisse en garder et qu’il est appelé à partager avec les autres est celui de l’amour  maternel de la Vierge Marie[2].

Plus les grâces de l’enracinement spirituel et de la transformation intérieure deviennent effectives en nous, plus nous devenons capables de porter témoignage du Royaume du Christ et de sa Mère. Cette grâce nous donne le courage de proclamer et de répandre partout l’expérience combien intime et profonde du secours de la Vierge Marie que nous-mêmes avons vécue au sanctuaire et de contribuer ainsi à la mission évangélisatrice de l’Eglise.

 

[1] NIEHAUS J., 200 Questions about Schoenstatt, 3rd revised edition, Cherry Lane, Waukesha, USA, 2005, p. 36-37

[2] Cfr. CARMONA G., Pastorale du Sanctuaire, Sion del Plata-Florencio Varela, Inédit, Février 2000, p.10

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article