Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

"Tous ceux qui viennent ici pour prier, qu'ils fassent l'expérience de la splendeur de Marie" (Père Joseph Kentenich).

En ce deuxième jour de la découverte de l'ouvrage A la découverte des Sanctuaires: Le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, nous vous proposons l'introduction générale de l'ouvrage. C'est en effet à travers l'introduction qu'un bon lecteur découvre l'appétit de dévorer le livre car elle trace la silhouette de tout l'ouvrage.

Introduction Générale

Le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu est un centre de pèlerinage. Chaque jour, chaque mois et chaque année, ce Sanctuaire, situé dans la zone Gihosha de la Commune Ntahangwa, dans le quartier Gikungu, au pied de la colline Nyambuye surplombant la ville de Bujumbura vers le Nord-Est de la capitale Bujumbura, une capitale située au bord du lac Tanganyika, appartenant à ce beau et petit pays, cœur de l'Afrique qu'est le Burundi, reçoit des milliers de pèlerins venus de tous les coins, non seulement de la capitale, mais aussi de l'intérieur du pays, de la région des Grands Lacs Africains et du monde entier.

Tous convergent dans le petit Sanctuaire de Marie de Schoenstatt, qui normalement ne peut, à peine, contenir qu'environ 40 personnes. Moins plus que du tourisme - car le Sanctuaire Marial Mont Sion Gikungu n'exclut pas cet aspect à la simple vue - tous ces gens viennent y accomplir des rites, des gestes à caractères religieux ou mystiques, comme cela se fait partout au monde. Ils viennent faire l'expérience de la rencontre avec Dieu Créateur et Rédempteur.

Au fil du temps, et selon les circonstances, des lieux saints ou sacrés se sont multipliés, attirant depuis les temps anciens des foules de pèlerins voulant faire l'expérience spirituelle avec Dieu et ainsi accomplir le devoir chrétien selon lequel "tout chrétien est invité à rejoindre et à participer au grand pèlerinage que le Christ, l'Eglise et l'humanité ont accompli et doivent continuer à accomplir dans l'histoire"[1].

Comme nous le lisons dans le bulletin Fêtes et Saisons, "dans l'univers chrétien, les grands pèlerinages: Jérusalem, Rome, Lorettes, Lourdes, Fatima, etc. ont attiré et attirent encore aujourd'hui des foules considérables. Comme certains ne peuvent pas s'y rendre, à cause de l'éloignement, des pèlerinages satellites ont été institués dans divers pays, d'où la multiplicité de Notre Dame de Lourdes, de Guadeloupe, etc. que l'on peut rencontrer de par le monde"[2].

Il en est de même du Sanctuaire marial de Schoenstatt, dit d'origine (en Allemagne). Né dans le Mouvement de Schoenstatt, "une communauté catholique" regroupant des laïcs et des personnes consacrées (prêtres, religieux, religieuses, célibataires consacrés), qui tire son nom du site de Schoenstatt (en allemand « beau lieu »), appartenant à la ville de Vallendar, proche de Coblence (Allemagne), il est présent dans 42 pays ainsi répartis: Afrique (6), Amérique du Nord (5), Amérique du Sud (9), Asie (5), Europe (17). Environ 10.000 personnes se rendent chaque jour en pèlerinage dans un des Sanctuaires du Mouvement dispersés dans le monde entier"[3], le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu étant du nombre.

Toutefois, il sied de souligner bien au début de ce livre qu'à la différence des autres lieux de pèlerinage, des sanctuaires souvent construits sur la tombe de martyrs ou de saints, ou sur les lieux présumés de leur supplice; ou bien encore à des endroits où la tradition rapporte qu'il s'est produit là un événement extraordinaire: un miracle, une apparition, une guérison, Schoenstatt est un lieu de pèlerinage marial qui à l'origine, n'a pas eu d'apparition de la Vierge Marie. Cependant, celle-ci s'y est révélée agissante d'une manière exceptionnelle. Ainsi peut-on lire sur le site Internet de Schoenstatt:

"Dans ce « beau lieu » situé non loin de Coblence, en Allemagne, c'est véritablement une initiative divine qui s'est réalisée à travers un instrument, le Père Joseph Kentenich, fondateur du mouvement.

Celui-ci parlait ainsi du premier sanctuaire lors de son allocution du 18 octobre 1914 : « Tous ceux qui viennent ici pour prier qu'ils éprouvent la splendeur de Marie ». En effet, Marie offre ses dons et ses grâces à tous ceux qui viennent en ce lieu et comme une bonne mère, elle les accueille particulièrement avec leurs besoins, leurs faiblesses et leurs souffrances.

A travers les différents lieux de pèlerinage du monde, Marie offre des grâces spécifiques. Dans le sanctuaire de Schoenstatt, Elle agit principalement comme éducatrice pour former des hommes nouveaux dont le cœur et la vie sont habités par le Christ."[4]

L'originalité de Schoenstatt est "l’Alliance d’Amour" avec Marie dans son sanctuaire, l'attachement à un endroit et la mission de Marie à Schoenstatt.

L'initiative d'écrire ce livre vise à t'aider, cher(e) pèlerin(e), à profiter au maximum des gestes que tu poses, souvent inconsciemment. Dans les pages qui suivent, tu découvriras l'histoire des pèlerinages et des sanctuaires dans l'Eglise Catholique; pourquoi faire un pèlerinage, où, quand et comment; tu pourras aussi t'imprégner de l'histoire du Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, mais surtout avoir l'explication de différents symboles que tu rencontres en ce lieu, et enfin, tu liras certains des témoignages des pèlerins qui ont été bénis à travers ce Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu qui sert à la fois du lieu de pèlerinage, de recueillement et de centre de formation sociale et spirituelle. Puisse ce livre te servir, cher(e) pèlerin(e), de faire une rencontre effective avec le Seigneur et être pour toi une voie de salut chaque fois que tu effectueras un pèlerinage vers un sanctuaire.

 

[1] Documentation Catholique, 1999, p. 564.

[2] Fêtes et Saisons No 466 - juin/juillet 1992, p. 5.

[3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_de_Schoenstatt, 10 novembre 2015

[4] http://www.schoenstatt.be/index.php/une-culture-d-alliance/spiritualite/16-le-sanctuaire, 10 novembre 2015

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article