Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

PELERINAGE DES MERES DE SCHOENSTATT

 

En date du 5 mars 2017, les mères de Schoenstatt ont effectué un pèlerinage vers le Sanctuaire de Mutumba. Ce pèlerinage avait pour but de rendre grâce à la Vierge Marie pour toutes les grâces qu’elle leur a obtenu pendant l’année de la miséricorde divine. C’était aussi pour fêter le 13e anniversaire depuis le début de ce pèlerinage. Elles voulaient également montrer l’amour qu’elles ont envers la Vierge Marie et ainsi lui demander le don de la force afin de demeurer de vraies lumières vivantes du Christ comme elles l’ont exprimé lors du couronnement.  

Dans son introduction, l’Abbé Marie Désiré Raymond NDUWAYO qui a présidé cette célébration du 1er dimanche de carême, a souhaité, au nom du Curé de cette paroisse, la bienvenue à tous les pèlerins qui participaient à cette Messe et de façon particulière aux mères de Schoenstatt qui étaient venues nombreuses.

Dans son homélie, l’Abbé Raymond s’est beaucoup penché sur la période de Carême que nous venions de commencer, c’était le mercredi 1er mars. Il a explicité l’origine du concept carême. Il est revenu aussi sur les lectures de ce jour qui avaient un caractère commun : la tentation dans la 1re lecture et dans l’évangile. C’est Eve qui est tentée et qui a été convaincue par le serpent. La conséquence lui en a été, avec Adam, de se retrouver nus et ainsi être chassés du jardin d’Eden, expliqua l’Abbé Raymond. Dans l’évangile, satan tombe sur l’insurmontable. Il tente Jésus à maintes reprises mais aucune fois Jésus n’a cédé à la ruse du diable.

Méditant sur ces lectures, conclut l’Abbé Raymond, Jésus nous prépare pour le suivre pendant tous ces quarante jours, combattre et vaincre toute tentation. Et pour y parvenir, il faut nous éloigner de tout contact avec le diable. Il nous faut aussi prier, jeûner et nous réconcilier avec Dieu spécialement pendant cette période de Carême.

Au moment de l’offertoire, des symboles pleins de significations avaient été préparés. L’on citerait un van sur lequel se trouvait une poignée de vivres pour montrer à la Vierge Marie qu’il n’y a pas eu de récoltes suffisantes.  Ces mères demandent son intercession pour combattre la famine qui se montre de plus en plus ici et là dans le pays. Les mères de schoenstatt ont aussi présenté une famille (un homme, une femme et leurs enfants). C’est une famille qui avait représentée d’autres pour montrer le rôle qu’elle joue dans l’éducation chrétienne des enfants. Elles ont enfin présenté une femme enceinte pour rappeler l’honneur de la maternité qu’elles ont reçu de Dieu.

A la fin de la célébration eucharistique, tous les pèlerins se sont dirigés vers le sanctuaire où ils ont eu la bénédiction solennelle. Rappelons, pour clore, que ce pèlerinage avait vu la participation d’environ 300 mères de Schoenstatt et certaines d’entre elles étaient en compagnie de leurs familles.

 

 

                                                                              Jean de Dieu NIYONKURU

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article