Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Le Mercredi des Cendres, ouverture de la période de Carême

Ce mercredi 1er mars 2017, l'Eglise tout entière a célébré le rite d'imposition de cendre, un signe qui ouvre la période de Carême, une période de prière, de solidarité et de conversion, comme l'a dit le Pape François dans l'audience général de ce Mercredi des Cendres, le 1er mars 2017, place Saint Pierre. Au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, le rite d'imposition de cendres a été fait lors de la Messe qui a débuté 17heures dans l'église de la Sainte Trinité, présidée par le Père Félicien Nimbona.

Dans son introduction, le Père Félicien, accueillant les pèlerins venus en milliers à cette Messe, il a souhaité qu'ils ne soient pas venus se faire imposer les cendres pour échapper à la mort au cours de cette année 2017 - d'après la croyance populaire - mais plutôt pour commencer le cheminement vers la conversion totale.

Partant de la définition du mot Carême, le Père Félicien a dit que ce mot vient du mot latin "quadragesima", une période de 40 jours de jeûne, hormis les jours de dimanche. 40 jours sont donc le symbole de la période que Moise a passé dans le désert, 40 jours de jeûne et d'entretien avec le Seigneur, d'où il est revenu avec les deux pierres de loi, les dix commandements. C'est pour nous aussi une interpellation à faire l'exercice de jeûne pendant cette période de carême, a-t-il souligné. Il a aussi informé que le jeûne est capable de guérir certaines maladies, selon les études de certains spécialistes. Le jeûne montre aussi un degré spirituel qu'a déjà atteint un croyant.

Le Carême est une période caractérisée par la prière la foi et la prière. C'est aussi une occasion de conversion, mais pas seulement pendant cette période seulement, mais surtout une conversion pour la vie. C'est aussi une occasion de contempler l'amour de Dieu pour nous, une période de prière en famille. Le Père Félicien a interpellé les familles à renforcer cette prière familiale en remerciant le Seigneur pour toutes les grâces et bénédictions dont il ne cesse de les combler.

La période de Carême est aussi une occasion de témoignage de la compassion pour les autres, pour les pauvres, sans se faire éloge au public. Il nous faut accueillir Dieu qui se présente à nous à travers ces pauvres. Mais là aussi, le Père Félicien a mis en garde les pèlerins, leur invitant de faire attention pour ne pas être dupés. Il a saisi cette opportunité pour inviter les pèlerins à soutenir la Commission Action Carême dans sa mission caritative par des aides diverses et en le faisant par amour car, a-t-il ajouté, c'est cet amour qui nous sauvera au grand jour. Il a enfin souhaité que ce Carême 2017 nous mène à une conversion pour la vie éternelle.

Juste après l'homélie, a suivi le rite d'imposition de cendres sur le front, symbole d'humilité. Le Père Félicien a d'abord commencé par bénir le cendre avant de passer à l'imposition. Signalons que la participation à ce rite a été massive, tant l'église de la Sainte Trinité était remplie jusqu'aux gradins. Excellente période de Carême à tous les pèlerins du Sanctuaire marial de Mont Sion Gikungu!

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article