Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

La Paix est le patrimoine du peuple de Dieu

"Tout le monde aspire à vivre heureux, mais ce qui surprend, c'est la façon d’y accéder", a émis le Diacre Longin Ntiranyibagira qui a prêché dans l'homélie de ce dimanche 29 janvier 2017, un dimanche de pèlerinage au Sanctuaire Marial de Schoenstatt de Mont Sion Gikungu. C'était dans la Sainte Messe de 9h30 qui a été présidée par le Père Félicien Nimbona, Recteur du Sanctuaire.

Dans  son homélie le Diacre Longin Ntiranyibagira a d’abord donné un exemple d’un chrétien africain qui s’est exprimé sur l’Evangile de cette célébration Dominicale qui parle des 8 béatitudes. Exprimant son idée, ce chrétien enseigne, selon son entendement, que ceux qui sont heureux sont ceux qui ont des grandes propriétés car ils ne seront pas des vassaux des seigneurs, heureux sont ceux qui ont des garde-corps car ils se reposent en paix, heureux sont ceux  qui sont dans le parti politique car ils auront de l’emploi - ce qui a fait vibroter l'assemblée.

Au commencement de son ministère, annonçant la Bonne Nouvelle aux pauvres, Jésus  était avec le Saint Esprit. Il est venu apporter la guérison aux malades, consoler les malheureux, il est venu nous annoncer l’amour de Dieu qui s'est manifesté en sa personne même de Jésus Christ, a souligné le Diacre Longin. Connaitre que Dieu t’aime, t’a sauvé, avoir la vie éternelle, voilà le bonheur, a-t-il révélé. Si vous êtes dans une situation embarrassante, venez à Jésus, il va vous sauver. Laissez-lui la place qui lui convient pour vous convertir, vous fortifier, a martelé le Diacre.

L’enseignement de ce 4e dimanche du T.O était centré sur le mot « heureux ». Tout le monde aspire à être heureux, mais ce qui surprend, c'est la façon d’y parvenir. Le bonheur ne se fonde pas sur les biens de la terre, mais il est basé  sur la vie en Jésus Christ. Le Diacre Longin n’a pas manqué à donner un exemple d’un savant qui ne fréquentait jamais l’Eglise parce qu’il voyait les chrétiens revenir du temple étant furieux. Il dit alors qu’il se rendrait à  l’Eglise si et seulement si ce sauveur pouvait donner de la joie à ses disciples. Il a invité les pèlerins à manifester de la joyeux au sortir de l'église, car Jésus qui se donne à nous dans la Sainte Messe est un Dieu d'amour.

Quant à la pauvreté dont parle Jésus, le Diacre Longin a précisé qu'il s'agit de la pauvreté en Esprit. Et à propos de ceux qui pleurent, le Diacre Longin a continué disant que  ce sont ceux qui pleurent en voyant que certaines  gens ne louent pas le  Seigneur. La paix, c’est la richesse du cœur de chaque personne et le patrimoine du  peuple de Dieu, a dit le Diacre Longin. Il n’a pas manqué à signaler que même Jésus a donné la paix à ses disciples. Le bonheur, c’est le don de Dieu, dépêchons-nous donc à aller vers Jésus pour recevoir ce bonheur. Celui qui possède Jésus possède tout, a-t-il fait savoir.

Avant de clore son homélie, le Diacre Longin a signalé qu'il y a une personne dans ce monde qui a triomphé dans le bonheur, et c’et la Vierge Marie. Puisse-t-elle être notre référence, a-t-il conclu le Diacre Longin Ntiranyibagira.

Signalons que la Messe a été clôturée à 11h45 par une procession vers le Sanctuaire, comme c'était le dernier dimanche du mois, pour remercier la Vierge Marie pour toutes les grâces reçues au cours du mois. La prière du couronnement  de la Vierge Marie comme Reine de la Paix et de la réconciliation a été récitée dans le Sanctuaire avent la bénédiction finale qui a été donnée par le Recteur du Sanctuaire, le Père Félicien Nimbona.

Epipode  NIYONGABO

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article