Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

"Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu'il t'apporte la paix!"

"Le premier janvier est un jour où nous recevons de bonnes paroles de bénédictions de la part de nos amis, et même de nos ennemis, nous souhaitant les meilleurs voeux", a introduit le Père Félicien Nimbona, Recteur du Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu qui a présidé la Sainte Messe de ce premier janvier 2017, jour de célébration du Nouvel An. C'était dans la Messe de 9heures 30 qui a vu la participation massive des pèlerins de la capitale Bujumbura. Rappelons que la veille de ce jour, environ 4 mille pèlerins avaient passé la nuit dans la prière pour l'accueil de ce nouvel an 2017, une veillée qui était animée par les jeunes du Renouveau Charismatique Catholique de Mont Sion Gikungu.

Dans son homélie, le Père Félicien a poursuivi disant que 2016 ans viennent de s'écouler après que le Salut est venu dans monde, la raison pour laquelle nous jubilons pour ce nouvel an. Il souhaité qu'en commémorant la venue du Salut pour cette année 2017, nous puissions adorer Dieu avec amour, exprimant son désir ardent que les pèlerins du Sanctuaire Mont Sion Gikungu change d'attitude et participe activement à la Messe au lieu d'assister. "Je vous souhaite aussi de faire grandir votre degré d'obéissance", a-t-il souligné en en faisant référence au comportement un peu bizarre qu'ont affiché les pèlerins le jour de Noël et dans la vigile du nouvel an quand il leur a demandé de s'agenouiller ou s'asseoir pour ceux qui ne peuvent pas et que certains ont refusé.

"Que le Seigneur te bénisse et te garde! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu'il te prenne en grâce! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu'il t'apporte la paix!"

Telle est la formule de bénédiction que Dieu a apprise aux fils d'Israël et les a recommandés de prononcer chaque fois en bénissant leurs enfants. C'est cette même formule sur laquelle l'Eglise entière a médité  et médite chaque premier janvier. De cette formule, le Père Félicien a focalisé sur la dernière séquence: " Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu'il t'apporte la paix!". "Nous célébrons la 50e anniversaire de la paix, a-t-il informé. Je vous souhaite la paix à vous tous!" Ils a invité les pèlerins présents en cette célébration d'être des artisans de paix et surtout en donnant cette paix à nos prochains.

Rappelons aussi qu'en ce jour, l'Eglise célébrait la solennité de Marie, Marie Mère de Dieu. "Marie a accueilli dans son sein le fruit qui donne vie, contrairement à celui qu'a cueilli Eve. Il nous faut donc prier un "Je vous salut Marie" pour cette honneur d'être la Mère des hommes", a martelé le Père Félicien, informant la grandeur de la place de Marie dans nos vies. Il s'est cependant posé la question de savoir si dans les familles Marie est donnée une place de choix. Il a pour cela félicité les familles qui allaient recevoir le sanctuaire foyer ainsi que les familles qui aller faire baptiser leurs enfants, leur souhaitant d'éduquer leurs enfants dans l'amour de Dieu et en leur apprenant de réciter régulièrement le chapelet.

Le Père Félicien a clôturé son homélie souhaitant aux femmes de prendre pour modèle la Vierge Marie et les hommes, Saint Joseph, souhaitant que la sainte famille de Nazareth: Marie, Jésus et Joseph, se reflète dans toutes les familles. Après la bénédiction finale, le Père Félicien a invité les pèlerins à faire une procession vers le Sanctuaire pour saluer la Vierge Marie en sa solennité de Marie, Mère de Dieu.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article