Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Messe d'action de grâce pour le Nouvel An 2017 au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Nous venons rendre grâce à Dieu, et la Messe est une prière d'action de grâce par excellence. Nous venons dire merci à Dieu pour toutes les grâces et bénédictions dont il nous comblé tout au long de cette année 2016, a introduit le Père Félicien Nimbona qui a présidé la Sainte Messe de ce samedi 31 décembre 2016, une Messe qui a précédé la veillée du Nouvel An 2017. Elle a commencé à 18heures, animée par la Chorale Saint Martin.

Dans son homélie, il a invité les pèlerins présents à dire merci au Seigneur pour tous les biens reçus au cours de l'année 2016. "A l'instar du lépreux dont nous parle la bible, nous sommes revenus rendre grâce au Seigneur, car tout ce que nous avons, c'est de Lui que nous l'avons reçu", a-t-il souligné. Cette année 2016 a été marquée, au niveau de l'Eglise, par la miséricorde divine, elle a été une année de grâce. Le pardon a rencontré le pauvre. Nous sommes venus rendre grâce à Dieu, car devant Lui, nous sommes tous pauvres, nous tendons nos mains à Dieu, nous lui demandons de nous rendre riches, riches de cœur. Comme nous venons au monde nus, nus nous retournons à Dieu. Il n'y a pas donc raison de nous enorgueillir, a fait constater le Père Félicien.

Le mot "rendre grâce à Dieu" qui est une attitude des juifs devrait être notre mot d'ordre à nous tous, a dit le Père Félicien. Chez les Juifs, toute première récolte comme tout premier nouveau-né étaient consacrés à Dieu, et ils faisaient cela chaque année. A nous aussi de leur emboiter le pas aujourd'hui en lui offrant de nos produits en disant: "Tout ce que j'ai, c'est Toi qui me l'a donné, reçois mon action de grâce", a-t-il invité. Aujourd'hui, à la place de ces fruits de la récolte, des ces premiers nouveau-nés, nous lui offrons cette Messe d'Action de grâce.

Cette action de grâce peut aussi se faire à travers la prière. Jésus nous donne l'exemple quand il a rendu grâce à son Père, devant le tombeau de Lazare,  d'avoir écouté et exaucé sa prière. Nous sommes, nous aussi, invités à apprendre à rendre grâce au Seigneur au lieu de formuler seulement des demandes, a-t-il invité.

Une autre façon de rendre grâce à Dieu, a poursuivi le Père Félicien avant de clore son homélie, c'est en nous offrant nous-mêmes au Seigneur. C'est Lui qui dispose de nos vies, ne soyons pas donc peureux de la lui offrir afin qu'il continue à en disposer pour nous. Il a enfin invité tout un chacun à faire cet exercice de toujours dire merci à quiconque nous fait du bien, à éduquer aussi les enfants à agir ainsi. Chacun a de quoi dire merci au Seigneur, dans quelques conditions qu'il soit. Le Père Félicien Nimbona a alors invité les pèlerins présents dans cette célébration à prendre un temps de silence pour entrer dans leurs cœurs et voir quel bien le Seigneur leur a fait et lui dire "merci".

C'est au moment de l'action de grâce que les pèlerins ont présenté leurs offrandes, les unes en nature, les autres en argent. Signalons qu'après cette Messe, une veillée a été animée toute la nuit de ce 31 décembre 2016, pour clôturer l'année avec le Seigneur et commencer l'autre, 2017, avec Lui. Une telle veillée a été aussi organisée au Foyer de Charité de Bujumbura.

Diomède Mujojoma

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article