Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

10 nouveaux novices ont pris l'Aube de Sion

Le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu a accueilli le samedi 21 janvier 2017, 10 nouveaux candidats au noviciat par la prise d'aube de Sion. Cet événement a marqué un pas, une étape du cheminement vers le sacerdoce dans la Communauté des Pères de Schoenstatt Mont Sion Gikungu. Le Père Jean Bernard Mazuru, Père Supérieur de la Communauté des Pères de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, a souligné que ces jeunes vont suivre le Seigneur et non quelque père de cette communauté que ce soit. Il a informé les participants à la Messe qu'il a été choisi la Messe de la Vierge Marie, Mère éducatrice, afin qu'elle prenne soin de ces jeunes novices. Ces cérémonies ont vu la participation des parents des jeunes novices et de quelques collaborateurs et amis du Sanctuaire Mont Sion Gikungu.

Dans son homélie, le Maître des Novices, le Père Herménégilde Coyitungiye, a exprimé sa joie d'accueillir, pour la première fois dans le Noviciat de Mont Sion Gikungu, 10 jeunes gens, dont 2 citadins de la capitale Bujumbura, un du diocèse Ngozi et 7 autres de la République Démocratique du Congo.

Après cette riche homélie, le Maître des novices a procédé par appeler les candidats à la prise d'aube, chacun en son nom. Après un entretien avec le Père Supérieur, il leur a ensuite donné chacun son aube et son cordon. Et il a invité ses collègues à vêtir les jeunes novices. Et la célébration eucharistique a poursuivi son cours normal, avec les intentions lues par les mêmes novices en leur langues maternelles.

Au sortir de la Messe, les jeunes novices, accompagnés des pères de la communauté de Schoenstatt, leurs parents et amis, ont effectué une procession vers le Sanctuaire de la Mère Trois fois Admirable, où ils ont adressé une Prière à la Vierge Marie. Un verre d'honneur a été servi aux invités dans la Salle Vincent Pallotti.

Dans son discours, le représentant des novices a exprimé leurs remerciements au Seigneur pour les avoir choisis dans leurs faiblesses et les a orientés dans ce chemin qui mène à sa montagne, le "Mont Sion", chez les Pères de Schoenstatt où il veut les envoyer dans sa moisson. Le Novice IRAGI Nalubishi Gustave, Préfet des Novices, a souligné qu'à ce Sanctuaire, ils ont expérimenté l'amour d'une Mère qui aime ses enfants, la Vierge Marie. "C'est elle qui prend soin de nous, dans son alliance d'amour, elle veut nous rendre des hommes responsables en vue du royaume de Dieu, le Père, car nous sommes ses enfants préférés", a-t-il souligné.  Il a remercié la Communauté des Pères de Schoenstatt qui a mis confiance en eux, depuis décembre 2016 quand elle les a acceptés comme ses novices, une confiance qui se matérialise, ce jour du 21 janvier 2017, par un "agréable événement et geste de la prise d'aube de Sion". Il a rassuré les parents que lui et ses condisciples sont dans de bonnes mains, que la communauté des Pères de Schoenstatt prend soin d'eux et les éduque pour une croissance spirituelle, morale et intellectuelle.

De sa part, les représentants des parents a souhaité à leurs fils de suivre le chemin de Dieu, suivre les dix commandements, pour recevoir la bénédiction de Dieu. Il a invité les autres parents à se lever pour prononcer une bénédiction sur leurs enfants. "La mission à laquelle vous vous assignez est certes difficiles, mais avec la grâce divine et le soutien de la Mère de Dieu, la MTA, vous y arriverez", a-t-il rassuré. Le représentant des parents a clos son mot par les mots du Christ: "Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses frères" (Jn 15, 13). Le représentant des invités, l'Ambassadeur Albert Mbonerane, a lui aussi encouragé les jeunes novices sollicitant le soutien moral de la part des participants à ces cérémonies.

Le Père Supérieur, le Père Jean Bernard Mazuru, a de sa part  et de la part de la communauté des pères de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, promis le soutien total aux 10 novices. Ce même soutien provient aussi du Père Provincial qui a été empêché de venir participer à ces cérémonies, le soutien de la part de tous les confrères qui sont loin mais qui partagent cette joie de les accueillir dans la communauté. Il a profité de cette occasion pour rassurer, lui aussi, les parents des jeunes novices en leur disant qu'ils sont tombés dans de bonnes mains. Il a demandé la prière de tout un chacun afin que le Seigneur bénisse ces enfants de Dieu.

Avant de clôturer les cérémonies, le Maître des novices, le Père Herménégilde Coyitungiye, a exprimé ses vifs remerciements aux parents et à toute l'assistance, soulignant que chacun a sa part et sa place dans le façonnement de ces novices. Et d'ajouter: " Nous sommes tous des Jean Baptiste" pour montrer aux jeunes novices le Christ, l'agneau de Dieu.

Aux Novices, le Maître a demandé de ne pas avoir de soucis, leur rassurant qu'il est là comme Père et mère, une double fonction dont le Père Joseph Kentenich a souhaité que chaque père de Schoenstatt dispose. Il a ainsi proposé aux parents de visiter les lieux où ils laissent leurs enfants, l'endroit où ils vont passer 2 ans presque enfermes. Il leur a suppliés de demander à leurs enfants de leurs donner leurs téléphones portables car, a-t-il bien souligné, ils n'en auront pas besoin. Il seront connectés avec Dieu seulement et s'ouvrir au monde. Il a bien informé les parents qu'il est là comme intersection entre ces novices et leurs parents. Il a enfin promis que les parents qui auront besoin des nouvelles de leurs enfants en auront de la part du Maître des novices, à temps réel.

Le Père Herménégilde a alors donné la bénédiction finale et a invité les novices à promener leurs parents dans les locaux du Noviciat pour les faire découvrir l'endroit où ils vont passer tout leur temps pendant ces deux ans fermes.

 

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article