Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Premier dimanche de l'Avent, année liturgique A, 2016

Depuis ce dimanche 27 novembre 2016, l'Eglise Catholique est entrée dans la période de l'Avent. C'est une période de l'attente de la naissance du Messie longtemps annoncé, comme l'a rappelé l'Abbé Evariste Harerimana qui a présidé la Sainte Messe de 9h30 au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu. C'était aussi, pour les chorales de ce Sanctuaire, la commémoration de la Sainte Cécile, Patronne des chorales. C'est pour cela que toutes les six chorales avaient fusionné pour chanter en chœur cette fête.

Chaque année, nous célébrons Noël, mais sachons-le, à chaque Noël, c'est une nouvelle naissance du Dieu incarné, une nouvelle naissance dans nos cœurs, a souligné l'Abbé Evariste dans son homélie. Il vient toujours ce Roi des rois, et il est toujours avec nous. L'Avent est donc une période de cheminement vers la célébration de la venue de Dieu dans le monde.

Les saintes écritures nous annoncent le plan divin pour les hommes, a dit l'Abbé Evariste en commentant les lectures du jour. La première lecture préfigure le rassemblement de tous les peuples de Dieu sur la sainte montagne, pour écouter Dieu leur parler et ainsi poursuivre notre pèlerinage vers la Cité Sainte. En ce temps-là, il rassemblera tout son peuple, il sera son arbitre impartial, et son peuple vivra dans la paix. Il n'y aura plus d'entrainement à la guerre, et tous les engins de guerre seront transformés en outils de production agricole, annonce la première lecture. Chacun de nous est interpelé à propager la Bonne Nouvelle de la venue au monde du Royaume de Dieu et ainsi contribuer à élever le peuple de Dieu sur la sainte montagne du Seigneur. Et cela doit commencer dans nos familles, dans nos milieux de vie, de travail, dans nos voisinages.

Cependant, le Seigneur nous dit que ce royaume est déjà parmi nous, a fait remarquer l'Abbé Evariste, se tournant vers l'Evangile du jour. Ne gaspillons pas notre précieux temps, a-t-il poursuivi. Le Seigneur nous prévient de vivre comme Noé, être toujours au travail, préparant sans las la venue du Messie. Ceci est une invitation à nous tous de garder vigilance.

Se tournant vers les chorales en fête, l'Abbé Evariste les a conseillés de bien faire cette noble mission car ils participent à la sanctification du peuple de Dieu qui vient dans la célébration de la liturgie, mais aussi et surtout, à leur propre sanctification. Il a aussi incité les fidèles à envoyer leurs enfants dans les chorales et à accompagner ces dernières pour la réalisation effective de leur mission, a conclu l'Abbé Evariste Harerimana.

Signalons que cette célébration a coïncidé avec le dernier dimanche du mois, le dimanche du pèlerinage où une procession vers le Sanctuaire marial est effectuée. La bénédiction finale a été donnée dans ce Sanctuaire.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article