Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Soyons les disciples de Jésus

Soyons les disciples de Jésus

Le dimanche est une bonne occasion de glorifier le Seigneur. Partout au monde, les chrétiens se rassemblent dans les paroisses pour rendre hommage à Dieu pour la semaine écoulée. Ce dimanche 4 septembre 2016 n'a pas été une exception, au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu. La célébration eucharistique de 9h30 a été présidée par le Père Adonis Bizomenya avec le Père Petr SEYFRIED, Curé de la Paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha et animée par la chorale Saint Nicolas de Flue. La joie des fidèles pouvait se lire sur les visages. Annonçant le thème de l'enseignement: "Soyons le disciples de Jésus", le Père Adonis s'est imaginé la foule qui se réunissait à Rome dans la Basilique Saint Pierre dans les cérémonies de canonisation de Mère Theresa de Calcutta par le Pape François, ce 4 septembre 2016.

Faible comme nous

Dans son homélie, le Curé de la Paroisse, le Père Petr SEYFRIED, a précisé que c'est une journée spéciale de célébrer la résurrection du Seigneur, la raison pour laquelle nous avions mis tout de côté pour venir nous rassembler devant Dieu. Il a aussi ajouté que c'est une journée spéciale du fait que Rome va canoniser la Mère Theresa de Calcutta. Il a expliqué que cette dernière était une vieille dame qui avait une petite taille et un dos bien courbé, mais se comportant selon la volonté divine. Mère Theresa a mené une vie simple comme nous, elle était aussi faible nous.

Comment devenir saint?

Ce qui a permis à Mère Theresa de devenir sainte est qu'elle aimait les pauvres d'entre les pauvres en découvrant en eux le Seigneur Jésus Christ. Le Curé a souligné qu'on ne nait pas saint, mais qu'on doit chercher, pas des demain mais dès aujourd'hui, ce qui pourra nous sanctifier. Il a continué son homélie informant les fideles qu'"etre le disciple de Jésus, c'est l'accepter comme ton Seigneur et ton Sauveur". Il a en outre indiqué que porter la croix, c'est tout abandonner pour suivre Jésus, ce qui signifie, abandonner le péché et lui donner la première place dans la vie de tous les jours.

Le Père Petr a clôturé son homélie en invitant tous les fidèles à "chercher la sainteté pare ce que votre paroisse a besoin des saints, votre pays aussi, ainsi que le monde entier". Enfin, a-t-il souligné, pas mal de personnes pensent que les saints ne vivaient pas sur terre, qu'ils ne connaissaient pas des échecs dans la vie et qu'ils ne péchaient point. Ils sont passés sur cette terre, menant une vie difficile ou aisée comme tout le monde. Mais ils ont pu faire de bonnes choses qui glorifient le Seigneur, raison pour laquelle ils sont aujourd'hui honorés. C'est alors la part de tout un chacun de choisir entre les deux chemins: la joie éternelle qu'est la sainteté, et la souffrance éternelle qu'est l'enfer, a clos son homélie, le Père Petr SEYFRIED, Curé de la Paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha.

Olivier Kwizera

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article