Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

On ne peut pas servir deux maitres à la fois

On ne peut pas servir deux maitres à la fois

La célébration eucharistique de ce dimanche 18 septembre 2016 à mont Sion Gikungu, comme ailleurs dans le monde, est tombée à la date du renouvellement de l'alliance d'amour avec la Mère Trois fois Admirable, Mère de Jésus Christ. Elle était présidée par le Père Yves Irakoze, secondé du Diacre Longin Ntiranyibagira et d'autres prêtres.

Dans toutes les trois lectures, il est fustigé le mauvais usage de l'argent et l'injustice, a annoncé le Diacre Longin qui a fait l'homélie du jour. Des vendeurs peu scrupuleux vendent du blé et même le foin, truquent les balances pour gagner beaucoup. La justice est biaisée et est au service du plus fort, au moment où le pauvre s'enfonce dans la misère. Le fossé entre riches et pauvres continue à s'agrandir.

On ne peut pas servir deux maitres à la fois

D'après le Diacre Longin, cette parole nous convie à rechercher la richesse dans la justice et l'honnêteté. L'argent doit être au service de l'homme comme le dimanche est au sabbat chez les juifs. Selon le Diacre Longin, le dimanche aux yeux de certains chrétiens n'est plus le jour de la célébration de la victoire du Seigneur, un jour de repos ou de louange au Seigneur, il est devenu le jour où se célèbrent les fêtes culturelles, où les travaux de bureau restés en suspens sont parachevés. C'est le jour du marché, des fêtes de tout genre, du sport, des visites,... Dieu nous demande des comptes, a martelé le Diacre Longin. Il faut un temps lui consacré, en effet.

Le Diacre Longin a recommandé à ses ouailles un examen de conscience pour revoir comment organiser la terre et la gestion de ses biens. Dans ce cas, la prière pour les gestionnaires de ce monde est une loi divine. Qu'ils reconnaissent que leur mission n'est pas de s'enrichir mais de bien gérer le patrimoine qui leur est confié pour le plus grand bonheur de leurs subordonnés, a conclu le Diacre Longin Ntiranyibagira. Pour ce faire, une devise est à retenir pour ces gestionnaires des hommes et de leurs biens: "Etre bon gestionnaire pour que Dieu soit loué, et pour mériter la vie éternelle". A travers ces lectures du jour, Dieu parle à son peuple et l'invite, en somme, à vivre la justice, à éviter de tomber dans l'une des idolâtries les plus abominables: l'argent.

On ne peut pas servir deux maitres à la fois

La célébration eucharistique s'est clôturée par une procession vers le Sanctuaire où l'acte de bruler les offrandes au capitale de grâces et le renouvellement de l'alliance d'amour a été posé. Signalons que la Chorale Sancta Maria qui a animé cette célébration était en fête, elle jubilait de joie pour ses 12 ans d'apostolat au Sanctuaire marial de Shoenstatt Mont Sion Gikungu.

Gaudance Bacanamwo

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article