Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Je suis venu allumer le feu

Je suis venu allumer le feu

Le 20e dimanche du Temps Ordinaire de cette année 2016 a coïncidé avec le jour de clôture de la neuvaine de l'Assomption, le 14 août 2016. Mais le Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu a gardé la liturgie du jour, comme la clôture de cette neuvaine était programmée à partir de 17heures. La Messe dominicale a été donc présidée par le Père Elysée Niyokindi de la Paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha qui a concélébré avec quelques deux autres prêtres dont le Recteur du Sanctuaire, c'était dans la célébration eucharistique de 9h30.

Je suis venu allumer le feu

Commentant les lectures du jour, l'Evangile dans laquelle Jésus annonce être venu pour allumer le feu, le Père Elysée a fait savoir que ce feu dont Jésus parle n'est pas ce feu qui ravage les forets, comme nous en sommes habitués, ce feu qui consume toute chose à son passage, mais plutôt un feu d'amour, ce feu qui s'est manifesté sur la tête des apôtres sous forme de langues, le jour de Pentecôte. C'est ce feu missionnaire qui a brulé depuis Jérusalem jusque chez-nous au Burundi, et même ici au Sanctuaire Mont Sion Gikungu, a-t-il souligné. C'est ce même feu qui a conduit les prophètes dans leur mission, ici le Prophète Jérémie, jusqu'à en être châtiés par les hommes qui ne les comprenaient point.

Dans la première lecture du jour, il était question du Prophète Jérémie qui a prophétisé contre l'union des Israéliens avec le Babyloniens, de peur qu'ils ne se détournent de leur Dieu libérateur, le Dieu Unique, et se prostituer avec les autres idoles. Il en a subi la fureur des courtisans du roi qui l'ont jeté dans la citerne de Melkias, fils du roi, dans la cour de garde, une citerne pleine de boue. Il en sera libéré par Dieu à travers Ebed-Mélech l'Ethiopien, qui plaida pour lui et le roi ordonna de le tirer de cette citerne.

S'agissant de la divisions dont parle Jésus, le Père Elysée a demandé aux fidèles de ne pas prendre à tort ce signe car dans une famille, les membres peuvent se séparer par le baptême, par l'entrer dans une autre confession religieuse ou selon l'attachement vers un lieu de culte. Sur ce sujet, le Père Elysée a donné un exemple de désunion où un soldat égyptien a été exclu de sa famille pour la simple raison qu'il venait de se convertir au Christianisme, abandonnant l'Islam.Nous sommes appelés à témoigner pour le Christ à travers notre vie, a-t-il lancé cette interpellation; là où nous travaillons en évitant toute injustice, toute corruption,...mais aussi à travers nos familles. Il a clôturé son homélie en demandant la prière pour la Communauté du Chemin Neuf Internationale qui, après être dirigée pendant 43 ans par son fondateur, a récemment élu un autre responsable.

Je suis venu allumer le feu

Signalons qu'au sortir de la Messe deux enfants des familles des collaborateur du Sanctuaire ont reçu le baptême dans la Chapelle Eucharistique, l'un étant Irankunda Christa Louanna Claudia et l'autre Paul Blaund Bigirimana.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article