Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Sans Jésus, on est vide, on est nu

Sans Jésus, on est vide, on est nu

La Messe du troisième dimanche de Pâques a été présidée par le Père Elysée Niyokindi de la Paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha, c'était à l'office de 9h30minutes au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu.

Dans son homélie, il a démontré à quel point les apôtres ont été éprouvés dans leur foi par la résurrection de Jésus. Avec la mort et la mise au tombeau de Jésus, tous les plans d'homme de l'Apôtre Pierre ont été mis à mal. Il est désemparé, il veut se détendre et décide de renouer avec la pêche, son ancien métier. L'espoir du bien-être s'envole. Quand Jésus le retrouve avec les autres apôtres, il est nu et les nacelles vides, la pêche de toute la nuit s'est avérée un échec.

Le Père Elysée y trouve une leçon à partager avec le peuple de Dieu:

1. Suivre Jésus n'est pas facile

2. La vie sans Jésus ne mène à rien

3. Sans la présence de Jésus Christ, on est rien, on est nu.

Pierre est traité de Satan par Jésus quand il ne veut pas l'entendre souffrir jusqu'à la mort (Mt 16, 21). Ce même Pierre reniera Jésus trois fois, et quand il croisera son regard, il sera transis de honte. Néanmoins, c'est à ce même Pierre que Jésus confiera la garde de son troupeau, a expliqué le Père Elysée. Avec le partage du pain, poursuit-il, Jésus manifeste sa volonté de travailler avec les hommes, les apôtres. La question: "Est-ce que tu m'aime?" posée trois fois par Jésus à Pierre, peut être posée à nous aujourd'hui sous les termes:"Est-ce que j'occupe la première place dans ton cœur?" ce qui veut dire que sans Jésus, sans son aide, et sans sa force, le risque est grand de retomber dans la vénération d'autres dieux, comme l'argent, les richesses et d'autres biens matériels.

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, avec tout ton cœur, avec toute ton âme", est le premier commandement de Dieu. Chaque enfant de Dieu a l'occasion d'être interpelé comme Simon Pierre pour répondre à cette question.

Dans l'étape qui suit, Jésus nous invite à embrasser la croix et de le suivre; la croix de mal vivre sa vie de couple, celle de perdre son emploi, un être cher,...La croix est une voie pour notre rédemption, celle de la victoire qui atteste que nous sommes avec Jésus Christ.

A l'étape dernière, Pierre, après le reniement de Jésus trois fois, comprend mieux sa mission avec la résurrection de Jésus. Il rend témoignage de cette résurrection jusqu'à sacrifier sa vie sur la croix, tête en bas, par respect de son maitre, a indiqué le Père Elysée.

A la fin de son homélie, le Père Elysée a exhorté chaque chrétien à se forger une vie vocationnelle. Ayons la fois en Jésus Christ qui veut nous envoyer dans sa vigne, mission qui n'est pas révolue aux seuls évêques, aux prêtres et aux consacrés, a-t-il martelé. Il a recommandé en outre de jeter un regard rétrospectif pour constater la présence de Jésus dans les différentes croix que nous avons portées. Soyons de bons messagers dans ce grand champ qu'est l'Eglise, et demandons à Jésus la force de mener à bon port cette mission d'être gardiens des brebis du Seigneur, a prié le Père Elysée Niyokindi, pour les fidèles nombreux ce jour à l'église de Mont Sion Gikungu.

Gaudance Bacanamwo.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article