Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

24 heures pour le Seigneur

24 heures pour le Seigneur

Dans la bulle d'indiction de l'année jubilaire de la miséricorde divine, le Saint Père a émis l'initiative de prier pour la paix, la paix intérieure. Cette initiative appelée « 24 heures pour le Seigneur » du vendredi et samedi qui précèdent le IV dimanche de Carême doit monter en puissance dans les diocèses, ainsi veut le Pape François.

Cette initiative a pour objectif de donner l'occasion à tant de personnes de s'approcher de nouveau du sacrement de Réconciliation, et parmi elles de nombreux jeunes, qui retrouvent ainsi le chemin pour revenir au Seigneur, pour vivre un moment de prière intense, et redécouvrir le sens de leur vie. "Avec conviction, dit-il, remettons au centre le sacrement de la Réconciliation, puisqu’il donne à toucher de nos mains la grandeur de la miséricorde. Pour chaque pénitent, ce sera une source d’une véritable paix intérieure".

L'appel à cette prière spéciale pour la paix a été lancée, dans l'archidiocèse de Bujumbura, le dimanche 28 février 2016, au Foyer de Charité de Bujumbura, par le Père Amand Kana aux membres du Renouveau Charismatique Catholique de Bujumbura qui s'étaient réunis au tour de l'Archevêque, Mgr Evariste Ngoyagoye pour célébrer son jubilé de 50 ans de sacerdoce. Le Père Amand a souligné ce serait une occasion de prier pour la paix au Burundi mais aussi pour le monde. Il a aussi spécifié que cette prière qui débute le vendredi 4 mars 2016 à 7 heures du matin pour se clôturer le samedi 5 mars 2016 à 7 heures du matin, serait organisée dans les paroisses, les membres du RCC devant donc s'entendre avec leurs curés de la faisabilité de cette prière.

Notre Bon Dieu nous aime tant, et Il prévoit pour nous de moments agréables, des moments de conversion, des moments spécial pour vivre le face à face avec lui, dans l'adoration, pour lui soumettre nos soucis, déposer devant lui nos fardeaux, nous réconcilier avec Lui et avec nos prochains, des moments de revivre son amour, sa miséricorde et de sentir la chaleur de sa tendresse. Approchons-nous de Dieu aujourd'hui, défaisons-nous de tout ce qui nous empêcherait à mieux le serrer. C'est une occasion de penser aux autres, de jeuner avec Jésus dans le désert, guidé par l'Esprit Saint pour mettre en raillons Satan. Ce Satan qui nous prive la paix, la paix dans nos cœurs, dans nos familles, dans nos groupes et dans notre pays. Ce Satan ne peut être vaincu que par la prière et le jeune. Mais jeuner ne signifie pas seulement se priver de la nourriture, mais aussi de mauvaises paroles, intentions, habitudes, colères, malmener l'autre (son serviteur, son enfant, son frère/ sa sœur,...),...car on peut se priver de la nourriture sans pour autant entrer réellement dans la prière, dans l'intimité avec Dieu. Nous sommes donc invités à vivre ces 24 heures pour le Seigneur et avec vraiment le Seigneur et demandons-lui la paix, celle qui vient de Lui.

Rappelons qu'au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu l'adoration est pour toute la journée de ce vendredi, comme d'habitude, au Sanctuaire.

A l'occasion de « 24 heures pour le Seigneur », il y a eu inauguration d'une nouvelle application pour prier avec le Pape, la "App" du Réseau Mondial de Prière du Pape :« ClickToPray« », annonce à Zenit le père Frédéric Fornos, jésuite français, directeur international du Réseau mondial de prière du pape (Apostolat de la prière) et de sa branche pour les jeunes, le Mouvement eucharistique des jeunes (MEJ), jaillis du charisme des jésuites, et sous la responsabilité du père général, Adolfo Nicolas, qui a présenté ce projet et celui des vidéos au pape François qui les a approuvés dès juillet 2015.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article