Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR RECEVOIR LA GRÂCE DE L’INDULGENCE PLÉNIÈRE ?

Nous cheminons toujours dans l'année du Jubilé de la Miséricorde Divine, inaugurée le 8 décembre dernier et qui se clôturera le 20 novembre 2016, en la solennité du Christ Roi de l'Univers. Une année riche de grâces, surtout la grâce du pardon, pas un simple pardon mais une indulgence pleinière. Plus d'un cherchent à bénéficier de cette indulgence mais, peut-être, il nous manque d'information claire pour mieux vivre cette année et bénéficier pleinement cette indulgence. Nous vous proposons ces quelques points de rappel de la façon dont nous sommes appelés à vivre cette année:

  • Le désir profond de véritable conversion
  • Un pèlerinage dans une église jubilaire de l’Année Sainte avec une réflexion sur la miséricorde et le passage de la Porte de la Miséricorde, la profession de foi (Credo) et la prière pour le Saint Père et ses intentions (Prière du Jubilé…), le Sacrement de la Réconciliation (reçu dans les jours qui précèdent ou qui suivent la démarche jubilaire), la participation à l’Eucharistie (communion à la messe)
  • Accomplir personnellement une ou plusieurs œuvres de miséricorde, corporelles ou spirituelles
  • Pour les personnes malades ou âgées et seules : « vivre avec foi et espérance joyeuse ce moment d’épreuve, en recevant la communion ou en participant à la Messe et à la prière communautaire, également à travers les divers moyens de communication »
  • Pour les personnes détenues : « dans les chapelles des prisons, elles pourront obtenir l’indulgence et, chaque fois qu’elles passeront par la porte de leur cellule, en adressant leur pensée et leur prière au Père, puisse ce geste signifier pour elles le passage de la Porte Sainte, car la miséricorde de Dieu, capable de transformer les cœurs, est également en mesure de transformer les barreaux en expérience de liberté. »
  • « Enfin, l’indulgence jubilaire peut être obtenue également pour les défunts. Nous sommes liés à eux par le témoignage de foi et de charité qu’ils nous ont laissé. De même que nous les rappelons dans la célébration eucharistique, ainsi, nous pouvons, dans le grand mystère de la communion des Saints, prier pour eux afin que le visage miséricordieux du Père les libère de tout résidu de faute et puisse les accueillir dans ses bras, dans la béatitude qui n’a pas de fin. »

D’après la Lettre du Pape François sur l’indulgence du Jubilé de la Miséricorde : www.im.va)

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article