Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Plus de 200 enfants ont reçu la première communion

Plus de 200 enfants ont reçu la première communion

Plus de 200 enfants de la Paroisse Saint Jean Baptiste de Gihosha ont reçu la première communion, une des trois sacrements dits de l'initiation chrétienne, après 6 mois de préparatifs. C'était au cours de la deuxième messe de 9heures 30 minutes qui a été célébrée au Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu qui a été présidée par le Père Elysée Niyokindi. Très allègres, ces enfants avaient mis leurs habits de fête, et ils attendaient impatiemment le moment tant voulu, la communion. On pouvait découvrir sur leurs bouches un geste de salivation et sur leurs visages un questionnement sur ce qui va être opéré dans leur vie par cette première communion. De nombreux cameramen et photographes avaient envahi l'église au point qu'il n'était même pas facile à la Commission protocole de les gérer.

Plus de 200 enfants ont reçu la première communion

"Ces enfants nous rappellent, nous aussi, le geste que nous posons chaque jour en recevant la Sainte Eucharistie et nous sommes appelés à vivre ce que nous recevons, à ressembler à celui que nous accueillons dans nos vies", a souligné le Curé de la Paroisse Saint Jean Baptiste qui a fait l'homélie. Il a vivement remercié les catéchistes qui ont aidé à préparer ces enfants et qui aident aussi dans la préparation des aspirants aux différents sacrements. Il a profité de cette opportunité pour inviter les chrétiens qui le peuvent de se joindre à ces excellents catéchistes pour aider dans cette mission.

Parlant des saintes écritures, le Curé a mis en relief l'appel que le Seigneur nous adresse, adresse à ces candidats à la première communion. "Nous ne sommes pas normalement digne de cet appel, mais c'est le Seigneur qui nous rend dignes de la mission, d'être ses apôtres, c'est lui qui nous justifie. Le Seigneur n'appelle pas seulement les hommes intègres, mais il nous appelle tous. Nous sommes tous appelés à contempler la gloire de Dieu. Le Seigneur nous appelle à aller plus loin que nous ne le pensions ou voulions. Il ne veut pas que nous restions au bout de nos de nos doigts, de nos nez, il veut que nous poussions plus loin dans notre apostolat, dans notre façon de vivre son témoignage", a-t-il martelé.

"En conclusion, nous retenons trois choses, a dit le Curé: Dieu nous appelle, il nous justifie et nous rend digne, et il nous demande d'aller plus loin. C'est le programme de tout chrétien, a-t-il souligné. Ces enfants sont aussi appelés à faire un pas, un pas vers loin. Aujourd'hui, a-t-il ajouté, ces enfants nous rendent témoignage de ce que nous sommes et de ce que nous devons être.

Le Curé de la Paroisse a clôturé son homélie par une nouvelle de la paroisse on ne peut plus attendu: "On va commencer la construction de l'église tant attendu", a-t-il lancé, un sourire jovial aux lèvres. Il n'a pas caché ses ressentiments quand il a ouvertement confessé: "Chaque fois que je viens au Mont Sion Gikungu, j'éprouve une jalousie. Mont Sion a une très belle église, et je voudrais que la Paroisse ait aussi une église égale à celle-ci". Cela n'a pas laissé indifférent les pèlerins qui ont éclaté de rire. Le Curé a rassuré que son souhait est possible, mais que la Paroisse compte sur ses fidèles, ceux de Mont Sion Gikungu aussi car ils sont aussi membres de la paroisse Saint Jean Baptiste. Il a informé les fidèles que la paroisse a déjà collecté la moitié des fonds pour démarrer et construire le premier bâtiment qui servira d'église, et il a saisi cette occasion pour inviter les fidèles à contribuer pour cette activité, surtout dans les collectes dominicales de la paroisse. Il leur a invité à poser ce geste de façon particulière lors de la célébration du 13 mars prochain, quand la paroisse reviendra célébrer la messe dominicale au Mont Sion Gikungu.

Plus de 200 enfants ont reçu la première communion

Signalons que le rite de la première communion a eu lieu au moment de la communion, où les candidats ont fait une chaine vers le banc de la communion, munis de leurs cartes d'identification. Avant la bénédiction finale, le Père Elysée a invité les jeunes communiés à monter sur les escaliers de l'autel pour se montrer aux fidèles mais aussi faire bénir leurs chapelets qu'ils portaient, légalement, pour la première fois.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article