Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Pèlerinages pour le passage par la porte sainte de la miséricorde divine

Depuis l'ouverture de la porte sainte de la miséricorde divine au Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, des groupes de pèlerins n'ont cessé de pérégriner vers ce lieu saint, le Sanctuaire de Marie de Schoenstatt situé au pied de la colline Nyambuye qui surplombe la ville de Bujumbura. Le samedi 27 et le dimanche 28 février 2016, trois groupes se sont relayé à manifester leur piété et leur vif désir de bénéficier de l'indulgence plénière en passant par la porte sainte de la miséricorde divine.

Le premier groupe était constitué des élèves de l'Institut Technique Médicale (ITM) de Bujumbura. C'étaient en tout 11 filles qui étudient avec l'une des Sœurs de Marie de Schoenstatt du Mont Schoenstatt Gikungu. On peut dire qu'elles ont été invitées par cette dernière. Au premier contact, c'étaient ses amies du même banc, mais avec le temps, d'autres filles ont été intéressées par cette bonne idée et se sont jointes à elles.

Arrivées au Sanctuaire en uniforme, elles venaient d'ailleurs de l'école pour passer un examen, elles ont été accueillies à l'entrée par la Sœur Responsable des pèlerinages qui les a aidées à mieux vivre ce pèlerinage, en leur expliquant surtout ce qui est de l'année sainte de la miséricorde divine et de l'indulgence plénière. Mais comme elles ne s'y étaient préparées à l'avance, elle ne pouvaient pas en bénéficier pleinement, a souligné la Sœur Responsable des pèlerinage, seulement les grâce du pèlerinage. Toutefois, elles ont passé par la porte sainte.

Un autre groupe qui est passé par la porte sainte de la miséricorde est celui dit "groupe pour la Vie". Les membres de ce groupe qui s'emploient à venir en aide, à consoler les filles qui chassées à cause de leurs grossesses non désirées, étaient venus faire une récollection au Sanctuaire, avec l'objectif aussi de passer par la porte sainte de la miséricorde. Après les enseignements, ils ont fait une adoration silencieuse concomitamment à la confession, après quoi ils ont fait une procession vers le Sanctuaire pour passer par la porte sainte et enfin faire une Messe d'Action de grâce.

Le troisième groupe à passer par la porte sainte ce weekend du 27 et 28 février 2016, c'est le groupe des mères de Schoenstatt qui a fait ce rite vers 14h30.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article