Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Immaculée Conception: La Vierge Marie, témoin de la miséricorde divine

Le Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu a organisé un pèlerinage pour la célébration de l'Immaculée Conception, c'était ce dimanche 6 décembre 2015, une solennité qui est normalement célébrée dans l'Eglise Catholique le 8 décembre de chaque année. Le pèlerinage a été rehaussé de la présence du Nonce Apostolique au Burundi qui a présidé la célébration eucharistique de 9heures 30 minutes, concélébrant avec Monseigneur Jean Louis Nahimana et les Pères du Sanctuaire Mont Sion Gikungu, dont le Recteur et le Père Supérieur de la communauté des Pères de Schoenstatt au Mont Sion Gikungu.

Dans son mot d'accueil, le Père Félicien Nimbona, Recteur du Sanctuaire, a souhaité la bienvenue aux pèlerins en général et au Nonce apostolique et à Monseigneur Jean Louis Nahimana pour leur sollicitude apostolique, informant que c'est pour permettre au plus grand nombre de pèlerins de participer à cette solennité qui est normalement célébrée le 8 décembre. Il a aussi annoncé le thème de cette célébration: "En union avec Marie, l'Immaculée, soyons miséricordieux comme notre Père céleste est miséricordieux". Et il a invité le Nonce Apostolique à présider la Messe.

Immaculée Conception: La Vierge Marie, témoin de la miséricorde divine

"La Vierge Marie est le vrai temoin de la miséricorde divine, elle est aussi la prédicatrice par excellence de cette miséricorde", a annoncé Mgr Jean Louis Nahimana qui a fait l'homélie de ce dimanche en l'occasion du pèlerinage de l'Immaculée Conception. Il a en outre informé les pèlerins que ce pèlerinage coïncidait avec l'appel des évêques à entrer officiellement dans l'année de la miséricorde divine qui sera ouverte solennellement le 8 décembre 2015 au Sanctuaire de Mugera par tous les évêques du Burundi. Ce jour est une occasion de contempler le mystère de l'immaculée conception de Marie. Elle est la femme annoncée dans les saintes écritures depuis la création qu'elle écrasera la tête du serpent, Satan, a-t-il souligné.

Dans la miséricorde de Dieu, Marie a joué et continue à jour un rôle prépondérant, le rôle de médiateur entre Dieu et les hommes. En effet, a soulevé Mgr Nahimana, dans les négociations convoquées par Dieu pour le salut de l'homme, le ciel a été représenté par l'Ange Gabriel et la terre par Marie. Les négociations ont abouti à une issue heureuse, avec l'acceptation de Marie à l'accomplissement de la volonté de Dieu. Le fruit de ces négociation étant la conception de l'Enfant-Dieu, Jésus, le libérateur du genre humain. La Vierge Marie a continué à jouer son rôle médiateur tout au long de la vie de Jésus, jusque sous la croix, au Golgotha. Mgr Nahimana a fait un clin d'œil aux politiciens Burundais et à tout pèlerin présent à cette célébration en soulignant que rien ne peut remplacer les négociation en cas de conflit, que la crise burundaise ne peut être résolue définitivement que par les négociations, auxquelles même Dieu a fait recours pour rétablir son unité avec les hommes qui s'étaient rebellés contre Lui.

Avant de clore son sermon, Mgr Nahimana a invité les pèlerins à s'interroger chacun sur comment célébrer cette solennité dans un Burundi actuel et à ce qu'il peut promettre à Dieu pour sauver le Burundi et voir la joie retourner dans ce pays pétri par les violences et les divisions de tout genre. Evoquant le thème que le Sanctuaire Mont Sion Gikungu a choisi pour cette célébration, Mgr Jean Louis Nahimana a exhorté les pèlerins à éviter de rester indifférents devant la misère du prochain.

Au moment de l'offertoire, des symboles dont le drapeau national déchiré et un autre neuf ont été présenté pour montrer comment le Burundi a été déchiré mais aussi émettre le souhait de le reconstruire (voir la vidéo ci-après).

La célébration a été clôturée par une procession vers le Sanctuaire marial, où la bénédiction finale a été donnée par le Nonce Apostolique. Signalons que la célébration du 8 décembre, le jour de l'Immaculée Conception n'est pas omise, les pèlerins sont invités à la Messe du mardi 8 décembre 2015 à 17heures avec des bougies. Signalons aussi qu'au terme de la célébration, 27 enfants ont reçu le baptême dans la Chapelle Eucharistique.

Note: Une information pour tous les pèlerins du Sanctuaire Mont Sion Gikungu: le Sanctuaire Marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu a été choisi (avec la Cathédrale Regina Mundi et trois autres paroisses dont Mutumba (Sanctuaire marial de Mutumba), Buhonga et Muramvya) par S.E l'Archevêque de Bujumbura pour être un lieu de pèlerinage spécial pour cette année du jubilée de la Miséricorde Divine. Tout pèlerin qui viendra en ce Sanctuaire avec une foi ferme fera l'experience de la grâce du pardon de Dieu pour ses péchés. La porte du pardon de ce Sanctuaire sera ouverte le 20 décembre 2015. Ne ratez pas cette occasion!

Diomède Mujojoma.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article