Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

NOTION DE SANCTUAIRE FOYER A SCHOENSTATT

Le sanctuaire foyer ou domestique est le centre spirituel d’une famille, des habitants d’une maison ou bien d’un individu dans le domaine de son habitation. Voici l’interpellation du Père Joseph KENTENICH, le 15 mars 1948, à ce propos : « Emportez avec vous l’image de Notre Dame, Mère de Dieu et accordez-lui une place d’honneur dans vos maisons. Ainsi, vos foyers deviendront eux-mêmes des petits sanctuaires où l’image de grâce pourra agir et créer un terrain familial saint et des membres de famille saints ». Cette interpellation du Père a été réalisée bien à Milwaukee avec la naissance du sanctuaire foyer.

1. La naissance du sanctuaire foyer

Le sanctuaire foyer est né dans la pastorale des familles du Père Joseph Kentenich à Milwaukee. Le déclencheur était la question d’une mère le 28 septembre 1962 ; « Ne pouvons-nous pas, comme dans le sanctuaire originel, supplier la Sainte Vierge Marie dans nos maisons d’y effectuer des miracles de grâce ? ». Depuis ce moment, après une réponse positive du Père à cette interrogation, la Vierge Marie a été accueillie chaleureusement dans les familles pour y opérer les miracles de grâce. Avec le Père Joseph Kentenich, il s’est développé une coutume d’inaugurer les sanctuaires foyers dans une cérémonie spéciale en formulant des intentions qui sont en rapport avec la prière de consécration. La parole suivante était souvent répétée dans de telles cérémonies : « ce sont des îles volantes. Il ne s’agit donc pas d’y voir une masse sans forme. Ce sont des îles, des petites îles où l’Esprit du Christ, nous pouvons dire aussi l’esprit schoenstattien, se fixe et s’établit »[1].

Le Père a souligné à plusieurs reprises que ce qui vaut pour le sanctuaire originel, ce qui vaut pour les sanctuaires filiaux, cela vaut également pour les sanctuaires foyers[2]. Cela pour dire que même dans le sanctuaire foyer, nous recevons les mêmes grâces. Et, cela nous encourage de faire des pèlerinages ou des visites au sanctuaire originel ou aux sanctuaires filiaux parce que nous croyons en ce lieu profond et en ce courant de grâces qui unit tous ces types de sanctuaire. Ainsi, c’est toujours important de prendre une initiative de rendre visite à la Vierge Marie dans les sanctuaires qui lui sont dédiés.

[1] Tiré d’une conférence que le Père Kentenich a donnée aux familles à Milwaukee le 28 septembre 1962.

[2] P. Paul Zingg et M. Herménégilde Ntabiriho (éd.), P. Joseph Kentenich : Sanctuaire et pédagogie, Pères de Schoenstatt Mont Sion Gikungu, Bujumbura/Burundi, Janvier 2012, p73

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article