Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

Dieu nous invite à la sainteté

Dieu nous invite à la sainteté

Le premier novembre de chaque année, l'Eglise Catholique célèbre la solennité de tous les saints. Cette solennité a été aussi célébrée au Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu où deux Messes ont été célébrées, l'une à 6heures 30 minutes, l'autre, dite principale, à 9heures 30 minutes. Cette solennité a en effet coïncidé cette année avec le dimanche. Rappelons que même si cette solennité tombe un autre jour de la semaine, elle est célébrée dans le faste comme dimanche, et l’État Burundais a décrété ce jour, jour de congé.

La Messe principale de ce dimanche a été présidée par le Père Félicien Nimbona, mais l'homélie a été faite par le Diacre Yves Irakoze dont l'ordination sacerdotale est prévue le 12 décembre 2015. Dans sa riche et courte homélie, le Diacre Yves a décrypté les saintes écritures du jour et a précisé qu'elles nous annoncent la Bonne Nouvelle. Elles nous invitent à la Sainteté, rechercher la Sainteté. "Nous tous, nous sommes invités à tendre vers la recherche de la sainteté, et Dieu nous a donné cette faculté", a émis le Diacre Yves. Quant au chiffre 144 mille, Diacre Yves a souligné qu'il ne s'agit pas d'un chiffre déterminé, ou prédestiné, mais plutôt un chiffre qui nous laisse tous l'opportunité dans la sainteté divine.

"Mais être saint n'est pas un hasard", a souligné Diacre Yves. On doit travailler rudement, comme le précise la première lecture, tirée de l'Apocalypse. Et Saint Augustin de bien éclaircir: "Dieu nous a créé sans nous, mais Il ne nous sauvera pas sans nous". Nous devons donc travailler pour notre sainteté.

Travailler pour notre sainteté nous mène au vrai bonheur que met en exergue l'Evangile selon Saint Matthieu (5, 3-12). Le chemin de notre sainteté est la recherche assidue de la justice, de la pauvreté, de la douceur, de la pureté, de la paix, ... "Si tu n'es pas encore dans cette catégorie de gens, a interpelé Diacre Yves, "tu as encore le temps de forger ta place, et chacun peut devenir saint, car c'est à quoi Dieu nous a créés", a-t-il clos son homélie.

La pratique des vertus, la pratique des commandements de Dieu, vivre selon l'Evangile, voilà le chemin de la Sainteté. Mais la porte à ce chemin, ce sont les sacrements, le baptême étant la porte principale à toutes les autres portes. C'est ainsi qu'au sortir de la Messe, il y a eu le baptême des enfants, dans la Chapelle Eucharistique.

Rappelons que le jour suivant, le 2 novembre, est un jour dédié à la commémoration de tous les fideles défunts. Ce lundi alors, il est prévu une Messe pour cette fin à 17heures, heure locale, au Sanctuaire. Ce sera le moment opportun de prier pour nos parents et grands parents, nos frères et sœurs, nos amis, voisins et connaissances, même pour nos ennemis et bourreaux qui sont morts avant que la réconciliation soit consommée. Rappelons aussi que ce mois de novembre est dédié aux âmes du purgatoires. Prions pour elles.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article