Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

CELEBRATION DU 130ème ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU PERE JOSEPH KENTENICH AU MONT SION GIKUNGU

CELEBRATION DU 130ème ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU PERE JOSEPH KENTENICH AU MONT SION GIKUNGU

Environ 500 fidèles ont pris part à la célébration du 130ème anniversaire de la naissance du Père Joseph KENTENICH, Fondateur de la Famille de Schoenstatt. C’était le soir de ce 16 Novembre 2015 au Mont Sion GIKUNGU.

Les cérémonies ont été marquées par une messe qui a commencé à 17h à la chapelle Eucharistique . Autour du Père Félicien NIMBONA, célébrant principal, 4 prêtres et un diacre concélébraient. Au début, le Père Félicien Nimbona, Recteur du Sanctuaire a rappelé le motif de cette célébration. "Nous venons, a-t-il dit, rendre grâce à Dieu pour le don qu’Il nous a fait en le Père Joseph KENTENICH. Tout ce que nous vivons ici au Mont Sion, les réalisations, l’apostolat des Pères de Schoenstatt, Dieu l’a fait passer par une personne, le Père Joseph Kentenich. Né le 16/11/1885 en Allemagne, il a été pour Schoenstatt un véritable Père. Ainsi, par cette célébration, la première de ce genre ici au Mont Sion Gikungu, nous venons rendre grâce au Seigneur et prier pour notre Fondateur qui n’est pas encore canonisé.

La messe a continué par la proclamation de la Parole de Dieu. Lors de l’homélie, le Père Félicien a rappelé les grandes marques de la vie du Père Joseph Kentenich et, par ricochet, de la famille qu’il a fondée.

Il y a des gens qui ont besoin de notre prière, a-t-il signalé. Le P. Joseph Kentenich pourrait être considéré comme saint de par les œuvres que nous lui devons. Cependant, l’Eglise ne l’a pas encore reconnu officiellement. Les démarches sont en cours et elles avancent bien. Ainsi, aujourd’hui nous venons prier pour lui. Et, je vous demande de l’offrir constamment à Dieu tout comme nous le faisons pour tous nos défunts. Que telle prière nous rappelle que nous autres sommes pèlerins. De fait, ce monde nous distrait et nous empêche souvent de garder en tête que nous sommes plutôt de passage sur cette terre vers le Ciel.

CELEBRATION DU 130ème ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU PERE JOSEPH KENTENICH AU MONT SION GIKUNGU

Une autre raison de notre présence est de rendre grâce à Dieu pour la vie qu’il a donnée à notre Père Fondateur depuis 130 ans. En effet, Il a changé de demeure mais, il est toujours vivant comme le dit Sainte Thérèse : je ne meurs pas mais j’entre dans la vie. Dieu compte toujours les années car Il l’a créé et lui a confié une mission noble.

Sans trop m’attarder sur la biographie, quelques remarques peuvent être dégagées en nous basant sur cet épisode de l’Evangile (Jn10, 11-16). Nous ne pouvons pas nous empêcher de voir que le Père Joseph KENTENICH a imité le Bon Pasteur. En considérant certains épisodes de sa vie où les hommes pourraient craindre pour leur vie, son attitude nous dit : il faut que j’accepte tout ceci pour que ma Famille ait une vraie liberté. Il a ainsi adopté le courage de Saint Paul qui ne craignait pas de dire la vérité. Cette détermination confiante en Dieu est surtout tangible en deux principales situations.

  • L’histoire n’oubliera Jamais le drame de ce chef Allemand Hitler. Devant lui, le Père Kentenich a osé dénoncer toute l’atrocité et l’inhumanité qui caractérisaient son règne avec élimination de 6 millions de juifs. Cela lui a valu des emprisonnements horribles. C’est une occasion pour nous de nous demander si nous osons dénoncer le mal, le mensonge, la corruption. Montrons-nous notre lumière quand l’obscurité s’installe ? Disons –nous la vérité, dans notre vie ? Etre Schoenstattien, c’est suivre le Christ qui est Vie, Vérité et Voie. Le Père Kentenich a été emprisonné, malmené mais Dieu l’a protégé. A la parole, il joignait l’acte : on a découvert après sa mort, que le Père Joseph KENTENICH faisait partie des gens qui donnaient et cherchaient asile pour les juifs persécutés.
CELEBRATION DU 130ème ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU PERE JOSEPH KENTENICH AU MONT SION GIKUNGU
  • L’Eglise n’a pas non plus toujours compris son enseignement et l’a condamné à l’exil pendant 14 ans. On croyait qu’il allait revenir mort. Mais en 1965, il est rentré vivant. L’Eglise, quelque sévère qu’elle puisse des fois être, elle reste notre mère. C’est ainsi que le Père Joseph KENTENICH lui est resté obéissant. En tout, Il a été caractérisé par l’obéissance. Ainsi, il l’a aimée suffisamment. De notre part, une invitation à nous évaluer sur l’amour que nous portons à l’Eglise. Malgré ses erreurs éventuelles, l’Eglise reste notre mère. En kirundi on dit : « Ntawanka kwonka nyina ngo arwaye amahere » (on ne laisse pas de téter le sein de sa mère parce qu’il a des boutons). Nous devons aimer notre Eglise telle qu’Elle est car c’est nous les auteurs de ses éventuelles taches. Aujourd’hui donc, nous faisons heureuse mémoire du Père Joseph KENTENICH pour avoir aimé l’Eglise et ainsi protégé notre Famille.

Que chacun réfléchisse à la place qu’il a dans Eglise. Notre Fondateur a aimé l’Eglise. Est-ce que moi, j’aime l’Eglise ? L’Eglise est ma Mère ; quelle est la place que j’occupe pour contribuer à son épanouissement? Notre famille de Schoenstatt est une Famille d’apôtres qui voulons éduquer un homme nouveau dans une communauté nouvelle. Celle à qui le Père Fondateur s’est uni dans l’alliance d’amour l’a envoyé annoncer la bonne nouvelle de son Fils pour que l’Eglise ait de vrais apôtres. C’est à nous ce rôle actuellement !

L’Eglise du Pape, des Evêques et des consacrés est révolue. L’Eglise est nôtre ! Nous sommes les enfants d’une même mère, l’Eglise. Nous devons lutter contre les idéologies divisionnistes, mes amis !!

CELEBRATION DU 130ème ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE DU PERE JOSEPH KENTENICH AU MONT SION GIKUNGU

Le Pape Paul VI en Ouganda : vous africains il est grand temps que vous sachiez que l’Eglise est vôtre et que vous travailliez pour elle. Voilà en substance la mission du Schoenstattien. Là où tu vis, où tu travailles, sois missionnaire et bâtis l’Eglise et le royaume de Dieu.

Rendons grâce à Dieu. Dans tout ce qui est arrivé le P.J. K nous a été un bon pasteur. Il n’a pas reculé mais s’est donné pour que la Famille de Schoenstatt s’édifie. Nous nous réjouissons que la Famille s’étende actuellement dans le monde et que la Vierge Marie soit connue et vénérée davantage. Schoenstatt n’enseigne pas seulement la Vierge Marie, mais d’abord et avant tout de Dieu Trinité : Père, Fils et Esprit Saint en rappelant tout de même la place de Marie dans notre rédemption par son oui. Elle veut que notre baptême porte des fruits éternels.

Rendons grâce pour toute la vie que nous recevons par l’œuvre du P.J. Kentenich et prions pour sa canonisation afin qu’un jour l’Eglise l’invoque.

Des Schoenstattiens de l’Amérique latine ont demandé au Saint Pape Jean Paul II de canoniser le P.J.Kentenich. Il leur a répondu : "Canonisez-le, vous – mêmes !" Vous-mêmes ! C’est ainsi dire : si vous prouvez que votre famille se comporte en saint, si vous montrez qu’en Eglise vous avez une bonne place, votre fondateur sera saint. L’honneur que nous pouvons lui faire aujourd’hui, c’est de réaliser la mission qu’Il nous a laissée, son enseignement pour porter des fruits éternels. Amen.

La Messe a continué dans la joie, animée par le chant de la chorale Sancta Maria et a pris fin à 18h20 pour laisser place à la neuvaine préparatoire à la solennité du Christ-Roi.

Révérien BANZIRIYUBUSA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article