Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

«Avec foi, offrons, il ne nous manquera de rien.»

«Avec foi, offrons, il ne nous manquera de rien.»

CELEBRATION DU 32ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE AU MONT SION GIKUNGU, le 08 Novembre 2015

Devant environ un millier de personnes, trois anciennes fidèles ont solennellement réintégré l’Eglise Catholique. C’était au cours de la messe de 9h30 de ce dimanche 8 novembre 2015 au Mont Sion Gikungu.

La messe a commencé par une procession où on voyait 4 prêtres dont le célébrant principal, le Père Elysée NIYOKINDI venu de la Paroisse St Jean Baptiste de GIHOSHA.

Dans son mot d’ouverture, le Père Elysée NIYOKINDI, a rappelé qu’il venait rencontrer les Chrétiens de la Paroisse qui prient habituellement au Mont Sion Gikungu. En effet, la Paroisse dispose d’un seul dimanche chaque mois pour y célèbre une messe dans le sens de la rencontre avec les fidèles, a-t-il rappelé. Il a en outre signalé que 3 anciennes fidèles de l’Eglise Catholique allaient être accueillies au cours de la même célébration.

Dieu nous invite à la foi confiante

La messe a continué avec la proclamation de la parole et la liturgie chantée bien assurée par la chorale Saint Nicolas de Flue. Passant au commentaire des textes du jour (1R17, 10-16 ; He9, 24-28 ; Mc 12,38-44, le Père Elysée a fait savoir que la Parole du jour est une invitation à la foi confiante. En effet, elle nous présente deux veuves qui abandonnent tout ce à quoi elles comptaient pour l’offrir à Dieu. Jésus veut mettre en emphase leur foi plus que les veuves elles-mêmes.

Dans la Première lecture, la veuve a manifesté une forte foi en la parole lui dite par le prophète Elie. Celui-ci est en fuite devant le roi et la reine. De fait Elie, les avaient couverts de honte en démontrant l’irréalité de leurs idoles face au Dieu Vivant, et en proclamant qu’une sécheresse devait frapper le pays. Aussitôt dit aussitôt fait, la sécheresse survint et le Prophète Elie est persécuté.

Arrivé à Sarepta, elle demande de quoi manger et la veuve accepte de lui donner de tout ce qui lui restait pour vivre. Cela montre qu’elle croyait : j’aurai tout de Dieu. Aujourd’hui, nous aussi sommes tentés par beaucoup de défis qui risquent de nous faire perdre confiance. Devant la perte des biens, la pauvreté, la perte des personnes chères, nous devons garder confiance en Dieu car Il est capable de nous sauver quelque soit la situation.

Si nous témoignons de la bonté de Dieu, Il s’en réjouit. L’attitude de Jésus devant cette veuve est parlante. Il l’admire parce qu’offrant presque tout ce qu’elle avait pour vivre. C’est à cette foi qui se donne que Jésus nous invite. Il s’agit d’une foi qui va jusqu’à se donner soi-même selon l’exemple de Jésus.

Ainsi, donc, la vraie foi ne se limite pas aux seules paroles ou écrits, elle va jusqu’à la communion avec Dieu. Elle se manifestera en l’accueil et le souci pour les autres. Que votre foi se matérialise par les actes, l’entraide.

Notre foi, c’est en vérité l’union avec Jésus, car c’est lui que nous rencontrons en adhérant à la foi. Il sied alors de nous poser constamment cette question : Jésus est-Il vivant en moi ? L’ai-je rencontré personnellement ? Oui, après le baptême, nous devons grandir dans la foi. Les Israelites ont en effet pris du temps pour savoir ce que Dieu était pour eux. Que cette année qui chemine à son terme ne nous laisse pas comme elle nous a trouvés.

Qu’est- ce qui peut nous aider :

  • La Parole de Dieu car en Elle c’est Jésus qui nous parle. Et cela nous fait grandir;
  • La prière. Elle nourrit notre foi. Aimons la Messe, l’adoration, la louange mais nous devons nous rappeler que Jésus est là, présent dans notre prière. Imaginez ce qui arriverait si vous avez un ami à qui vous ne parleriez jamais. venons lui confier notre vie. Mais, combien de temps lui accordons-nous sur les 24h ?
  • La charité. Elle consolide et témoigne de notre foi. Secourons nos frères et sœurs dans le besoin. Et cela non seulement en vertu de Jésus qui est en eux, mais aussi par amour fraternel.

Demandons le don de la foi, grandissons dans la foi malgré les situations actuelles. Dieu reste fidèle et ne change point. Confions-lui tous nos soucis, qu’il nous donne surtout de voir quoi faire pour grandir dans la foi. Prions-le, il va nous élever.

«Avec foi, offrons, il ne nous manquera de rien.»

Après cette homélie, c’était l’accueil solennel des fidèles qui réintégraient l’Eglise qui ont avancé devant l’Autel pour réciter le credo avec toute l’assemblée.

La messe a continué dans la joie et vers la fin, les prêtres visiteurs ont eu l’occasion de se présenter aux Fidèles. Il s’agissait de l’Abbé Elysée NTUNGIYIMANA, Directeur d’internat au Petit Séminaire de Kanyosha et de l’Abbé Révérien Emmanuel MANIRAMBONA venu de la paroisse GATONDE à KARUSI.

De toutes les annonces au cours de cette messe, il convient de revenir sur l’invitation à la célébration du 130ème anniversaire de la naissance du Père Joseph Kentenich, Fondateur du Mouvement Apostolique de Schoenstatt. La messe à cet effet sera célébrée le 16 Novembre 2015 au Mont Sion Gikungu à 17h.

La messe a pris fin au tour de 11h dans la joie.

Révérien BANZIRIYUBUSA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article