Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sanctuaire marial de Schoenstatt Mont Sion Gikungu

La famille de Schoenstatt International a célébré 101 ans d'existence

La famille de Schoenstatt International a célébré 101 ans d'existence

Le 18 octobre 2015 a été un jour spécial pour la famille de Schoenstatt, en particulier au Mont Sion Gikungu, c'était en effet la célébration du 101è jour de la naissance de cette famille, et le Père Félicien Nimbona, célébrant principal de la Messe de ce jour, de dire: "Nous sommes tous Schoenstattiens". Ce jour a coïncidé avec la célébration de la journée Internationale de la mission, une interpellation à tout chrétien à sortir pour évangéliser. La collecte de ce dimanche était d'ailleurs destinée à cette mission évangélique, devant être acheminée jusqu'à Rome pour enfin être repartie selon les nécessités dans chaque Eglise. Ce 18 octobre était aussi le jour de renouvellement de l'alliance d'amour, un jour spécial pour les pèlerins de Mont Sion Gikungu.

La famille de Schoenstatt International a célébré 101 ans d'existence

Tout chrétien confirmé est appelé à annoncer la Bonne Nouvelle, a souligné le Père Félicien dans son homélie. Mais alors, qui est au centre de cette évangélisation? C'est le Christ qui doit être au centre de toute évangélisation. Par sa souffrance et sa mort sur la croix, nous avons reçu le salut pour nos péchés. Evangéliser, c'est annoncer le Christ crucifié et ressuscité. Cela nous emmène aussi à comprendre que nos souffrances sont le salut pour nos enfants, nos frères et sœurs.

L'autre point central de l'évangélisation contemporaine est la miséricorde divine. Une évangélisation qui omettrait l'annonce du pardon et de la réconciliation dans le monde d'aujourd'hui n'en serait pas une. En effet, notre Burundi contemporain a besoin d'une leçon sur le pardon et la réconciliation. Cependant, ce pardon et cette réconciliation doivent commencer à être vécus au niveau de la famille nucléaire avant de se répandre au pays, a souligné le Père Félicien.

Le Jésus qu'il faut annoncer est aussi celui dont nous révèle l'évangile. Le Jésus humble, qui nous appelle aussi à vivre cette humilité, quand il dit à ses disciples: "Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Celui qui veut être parmi vous le premier sera l’esclave de tous" car, ajouta-t-il, "le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude."( Marc 10,35-45). Cela est une interpellation à ne plus chercher le pouvoir à tout prix, mais plutôt emboiter le pas à Jésus, serviteur par excellence.

Le Père Félicien n'a pas oublié de rappeler que cette journée Internationale de la mission est célébrée dans l'année dédiée à la vie consacrée. C'est donc un appel à tout consacré à être missionnaire. Cependant, a-t-il insisté, le religieux ne peut pas faire seule cette mission, il a besoin de l'aide des laïcs, d'où chacun doit se poser cette question: quelle est ma part dans l'évangélisation.

Toutefois, évangéliser suppose qu'il y ait un groupe de gens à évangéliser. Les pauvres, les prisonniers, les sinistrés des crises de tout genre, toutes les personnes qui sont dans le besoin, voilà les personnes à évangéliser. Le Père Félicien a clôturé l'homélie en invitant les schoenstattiens à faire cette mission évangélique la leurs en suivant les cinq recommandations du Pape François lors de la visite à Rome de la délégation schoenstattienne l'an 2014 dans la célébration du centenaire de la famille de Schoenstatt. Il a enfin invité tous les pèlerins à vivre le thème triennal du Sanctuaire: "Dans l'alliance d'amour avec Marie, construisons le royaume du Père", en étant des missionnaires de la Bonne Nouvelle du Christ dans notre société.

Au moment de l'offertoire, des symboles ont été offerts dont l'image des parents de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus qui ont été canonisés ce 18 octobre 2015 étant ainsi la toute première famille à être canonisée dans l'histoire de l'Eglise Catholique; le symbole du Père Joseph Kentenich et une bougie allumée pour la journée Internationale de la mission dont le thème était: "Comme mon Père m'a envoyé, moi aussi je vous envois".

La famille de Schoenstatt International a célébré 101 ans d'existence

Après la célébration eucharistique, une procession a été faite en passant d'abord par le mémorial du Père Joseph Kentenich pour la fixation du symbole dont nous retenons ici les inscriptions suivantes: "Il a aimé l'Eglise". La procession s'est poursuivie jusqu'au lieu de l'offrande des contributions au capital de grâce, où le rite de renouvellement de l'alliance d'amour a été fait, et enfin la bénédiction solennelle a été donnée devant le Sanctuaire, après le mot de remerciement du Père Rodrigo Delazard, aumônier du Mouvement de Schoenstatt dans la sous-région, aux aumôniers diocésains du Mouvement de Schoenstatt.

Diomède Mujojoma

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article